ENQUÊTE - Déjà mis en examen pour 7 empoisonnements en 2017, un anesthésiste de Besançon a été placé en garde à vue ce mardi. Il est désormais soupçonné d'être impliqué dans "une cinquantaine de cas".
Publicité

L'affaire avait déjà choqué l'opinion publique en 2017. Un médecin-anesthésiste de Besançon avait été mis en examen pour sept empoisonnements de patients. Selon de récentes révélations, le nombre de ses victimes présumées pourrait être bien plus important. Une enquête a été ouverte sur "une cinquantaine d'événements indésirables graves signalés".  Deux ans d'investigation sur de nouveaux empoisonnements Selon une source proche du dossier, le médecin-anesthésiste a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai, dans les locaux de la police judiciaire de Besançon pour être interrogé sur une cinquantaine d'incidents médicaux. Cette garde à vue s'inscrit dans le cadre d'une enquête préliminaire sur de nouveaux "faits d'empoisonnement potentiels qui ont fait l'objet d'un plus de deux ans d'investigations".

Publicité

Cette enquête-ci est donc distincte de l'information judiciaire dans laquelle le docteur (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :