MUSIQUE – Dans son dernier clip "Balance ton quoi", la chanteuse belge Angèle fait référence au mouvement #MeToo avec un invité de marque : le comédien Pierre Niney.
Publicité

Les sexistes n'ont qu'à bien se tenir. La chanteuse belge Angèle vient de dévoiler son nouveau clip, "Balance ton quoi". Dans cette vidéo pleine d'humour qu'elle a co-écrite avec la photographe Charlotte Abramow et son amie Ophélie Secq, la chanteuse de 23 ans s'amuse à faire le procès du sexisme dans une succession de saynettes décalées. Vêtue d'une robe sur laquelle est inscrit "Go fuck yourself” (“Va te faire foutre”), Angèle envoie un message clair à tous ceux qui importunent les filles. 

Publicité

Tour à tour déguisée en juge, en avocate ou en victime, Angèle fait la leçon dans un tribunal fictif. Elle imagine même une "Anti-Sexism Academy" où on expliquerait aux gros lourds que quand une fille dit non, c'est non. On y croise notamment le comédien Pierre Niney, très drôle dans le rôle d'un jeune homme qui a du mal à comprendre les règles du consentement sexuel. "Mais quand elle dort, on ne sait pas ! Peut-être que dans le doute on peut (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :