Tous refusent le nouveau système à points qui doit fusionner les 42 régimes existants en un seul. Ils sont opposés, entre autres, à la hausse des cotisations annoncée pour les professions libérales.
Avocats, kinés, pilotes... Trois questions sur la mobilisation des professions libérales contre la réforme des retraites

Un inventaire à la Prévert ? Lundi 16 septembre, avocats, hôtesses de l'air, stewards, pilotes, médecins, kinésithérapeutes ou encore infirmières libérales manifesteront à Paris contre la réforme des retraites.

Le gouvernement veut en effet fondre les 42 régimes existants en un système unique à points, sur la base du rapport Delevoye. Les professions libérales craignent de perdre les avantages liés à leur régime particulier, et se rassembleront à partir de 13 heures place de l'Opéra. Le point en trois questions sur cette mobilisation, où les avocats devraient être présents en force.

Quelle est leur revendication commune ?

Ils se sont unis dans un collectif intitulé SOS-Retraites, qui publie une tribune dans Le Journal du Dimanche daté du 15 septembre. "Nous sommes avocats, hôtesses, stewards et pilotes, professions libérales – médecins, paramédicaux, chirurgiens, kinésithérapeutes. Nous sommes 700 000 professionnels qui, tous les jours, transportons, soignons et défendons nos concitoyens (...), réunis contre les propositions du rapport Delevoye sur la réforme des retraites", écrivent-ils.

Les signataires entendent dénoncer le projet de réforme,...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !