SANTÉ - Une enquête a été ouverte à Paris après que le parquet a été saisi cet été par l'Agence du médicament (ANSM) du cas de médecins prescrivant à des enfants autistes des antibiotiques.
Antibiotiques préscrits pour "guérir" l'autisme : enquête ouverte pour "mise en danger d'autrui"

Des prescriptions qui interrogent. Le parquet de Paris a ouvert une enquête après avoir été saisi cet été par l'Agence du médicament (ANSM) du cas de médecins prescrivant à des enfants autistes des antibiotiques ou des substances censées éliminer les métaux lourds. 

Le pôle santé publique du parquet a ouvert cette enquête le vendredi 11 septembre pour "mise en danger de la personne d'autrui" et "infractions tenant à la réalisation de recherches impliquant la personne humaine". Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp). 5 000 enfants "traités" depuis 2012 Mardi, l'ANSM avait annoncé avoir saisi cet été le procureur de Paris de ces pratiques de prescriptions dangereuses. L'agence en avait elle-même été informée fin 2019 via sa procédure de lancement d'alerte par la présidente de l'association SOS Autisme, Olivia (...)

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !