De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong dimanche soir, la police ayant recours aux lacrymogènes et canons à eau contre des militants..
A Hong Kong, lacrymogènes et canons à eau contre parapluies et cocktails molotov

De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong dimanche soir, la police ayant recours aux lacrymogènes et canons à eau contre des militants pro-démocratie qui jetaient des pierres et des cocktails Molotov .

Des dizaines de milliers de personnes ont bravé l'interdiction de manifester pour descendre à nouveau dans les rues et se répandre dans les artères allant de Causeway Bay à Central, les quartiers du centre de l'île de Hong Kong. Et, dans un spectacle devenu très courant en plus de trois mois de contestation, le rassemblement a dégénéré en violences entre policiers et groupuscules radicaux qui tentaient de s'en prendre au complexe abritant le siège de l'exécutif.

La marche commence à dégénérer, construction de barrages. Ici pour bloquer les policiers groupés ds le métro #HKprotests#FightForFreedom#StandwithHK#StandWithHongKong@ParisMatchpic.twitter.com/nnq5ibbFjq

— Emilie Blachere (@EmilieBlachere) September 15, 2019

Les forces de l'ordre ont tiré de nombreuses grenades lacrymogènes et les canons à eau ont projeté leur liquide coloré en bleu sur les manifestants qui avaient lancé des pierres et des cocktail Molotov par-dessus les barrières érigées autour du complexe gouvernemental.

La police encercle les manifestants dans le centre-ville de #HongKong#HongKongProtest#standwithHK#FightForFreedom@ParisMatchpic.twitter.com/319FN6TnPH

— Emilie Blachere (@EmilieBlachere) September 15, 2019

Des images des...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !