Certains produits d'épargne, quand ils sont bien utilisés, permettent de sortir en rente une fois venue la retraite. Et surtout de gagner beaucoup d'argent.
Retraite : voilà ce qu'il faut faire pour s'accorder une rente de 1 000 euros après son départIstock
Sommaire

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la vie de rentier n’est pas donnée à tout le monde. Pour autant, quelques heureux élus peuvent espérer une retraite tranquille : en économisant assez tout au long de leur vie, ils s’offrent la possibilité de compléter grassement le montant de leur pension, une fois survenue la cessation d’activité. C’est d’ailleurs le pari de certains jeunes travailleurs aujourd’hui : les frugalistes espèrent faire fructifier leur argent et économiser suffisamment pour pouvoir partir à la retraite - sans nécessairement liquider leurs droits, mais en arrêtant de travailler - dès 40 ans. D’autres, cela étant, optent pour un modèle différent. A l’aide de l’épargne retraite - ou de tout autre produit permettant la sortie en rente -, il est possible de considérablement gonfler ses ressources.

Comme l’explique par exemple Boursorama sur son site d’informations, une bonne utilisation de ce produit permet théoriquement l’obtention d’une rente viagère de 1 000 euros passés 65 ans. Le montant à épargner initialement varie bien sûr selon l’âge à partir duquel l’on décide de liquider son patrimoine pour le convertir en source de revenus réguliers. C’est le fonctionnement de la rente viagère qui veut cela.

Rente viagère de 1 000 euros : de quoi parle-t-on au juste ?

La rente viagère, ainsi qu’à pu l’écrire Planet, permet de toucher un revenu régulier jusqu’à la fin de sa vie. Les versements sont assurés jusqu’au décès du bénéficiaire, sauf dans certains cas spécifiques, comme celui de la rente de réversion qui peut être léguée à un tiers s’il reste du capital à consommer. L’argent récupéré correspond en effet au patrimoine abandonné à l’organisme chargé des paiements.

De multiples types de rentes viagères existent, correspondant chacune à différentes attentes. Toutefois, chacune de ces spécificités peut se montrer onéreuse ; d’autant plus pour un type d’épargne déjà cher fiscalement parlant. Aussi se pose la question : combien vous faudra-t-il avoir mis de côté pour pouvoir toucher 1 000 euros de plus chaque mois ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.