Les organismes de retraites complémentaires mettent en place de nombreuses aides, financées par vos soins, qui profitent rarement aux retraités. Petit florilège de ces dépenses qui alourdissent probablement vos finances…

Retraite complémentaire : vos cotisations utilisées pour financer des aides dont vous ne bénéficiez probablement pas

Les caisses de retraite complémentaire financent différents services supposés aider les adhérents, qu’ils soient retraités ou en passe de le devenir. Toutefois, en pratique, ces aides profitent à très peu d’individus : à peine 800 000 personnes en ont bénéficié en 2017 rapporte le magazine d’information spécialisé en économie Capital. Cela représente 2,6 % des effectifs de l’Agirc-Arrco.

Publicité

Pourtant l’intégralité des futurs assurés payent pour permettre à ces aides d’exister. Le prélèvement s’établit à 0,6% sur chaque cotisation. Au total, les caisses de retraites complémentaires disposent de 442 millions d’euros de ressources, dont tout ou partie vient "constituer des réserves dont l’ampleur n’est pas justifiée", précise la Cour des comptes dans son dernier rapport. Elle pointe du doigt un "chiffre surdimensionné qui couvre des frais de gestion disproportionnés"…