L'immobilier, c'est un fait, constitue l'un des principaux vecteurs d'enrichissement une fois survenue la retraite. Petit récapitulatif des atouts du viager… et de ses différentes méthodes d'utilisation.
Retraite : les 3 façons d’utiliser le viager pour gonfler votre pension

Le viager, un produit de plus en plus populaire ? Un nombre conséquent de propriétaires immobiliers ont découvert les vertus de ce mode de commercialisation, rapporte la banque en ligne Boursorama sur son site d’information, qui reprend un article du journal spécialisé Le Revenu. Et pour cause ! A en croire le baromètre 2022 Renée Costes, le marché est en hausse de 6% sur un an. En tout et pour tout, cela représente 5 500 propriétaires en 2021. Ont-ils fait le bon choix ? Une chose est sûre : le viager, c’est bien souvent l’occasion d’améliorer son pouvoir d’achat. 

Particulièrement une fois à la retraite. À condition, bien sûr, de savoir comment s’y prendre et d’utiliser correctement cet efficace outil ! Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama que vous retrouverez en conclusion de cet article.

Viager : combien pouvez espérer gagner en 2022 ?

En moyenne, les Françaises et les Français ayant opté pour une vente en viager ont récupéré 27 000 euros environ, d’après le baromètre précédemment évoqué, réalisé par un “spécialiste historique” du secteur. Le marché, poursuivent d’ailleurs nos confrères, est “dopé par les besoins nouveaux des retraités”, mais aussi par l’avènement de diverses options nouvellement proposées aux acheteurs et aux vendeurs.

Ces derniers anticipent d’ailleurs une augmentation de leurs revenus à la suite de l’opération. Pour 34% d’entre eux, c’est même l’objectif principal. Reste à savoir, ensuite, quoi faire du montant obtenu ! Une partie conséquente d’entre eux (20%) augmente son budget loisir quand quelques-uns préfèrent protéger leur conjoint à l’aide d’une rente viagère réversible (11%). C’est qu’il y a de quoi faire ! Puisqu’en moyenne, les revenus gonflent de 53% par mois.

1 - La rente viagère c’est quoi ?

1/6
1 - La rente viagère c’est quoi ?

La vente d’un bien immobilier en viager permet généralement l’obtention d’une rente. Celle-ci, explique La Retraite en Clair sur son site, peut se présenter de trois façons différentes. Il y a d’abord la rente viagère dite “simple”, qui permet de percevoir un revenu régulier, jusqu’à son décès. Mais il faut aussi parler de la rente avec réversion, pensée pour permettre la protection d’un proche : après le décès de l’assuré, le bénéficiaire peut à son tour bénéficier de la rente.

Dernière solution ? La rente avec annuité garanties, qui permet de spécifier la durée pendant laquelle cette dernière sera versée. Elle est pensée pour celles et ceux qui craignent que leur “pari sur la durée de vie” ne se retourne contre eux.

Les atouts de la rente

2/6
Les atouts de la rente

Une rente viagère présente un certain nombre d’avantages. A commencer par un montant garanti, chaque mois, pour compléter les revenus de celui ou de celle qui se sépare de son bien.

Le montant versé, poursuit le site spécialisé, ne peut pas être baissé dans le temps. En revanche, il peut être revalorisé.

La durée de la rente

3/6
La durée de la rente

Sauf à opter pour une rente en annuités, la durée de versement de celle-ci n’est pas définie très précisément. Elle court, explique La Retraite en Clair, du moment de la vente à celui du décès de l’assuré.

2 - Le viager sans rente, c’est quoi ?

4/6
2 - Le viager sans rente, c’est quoi ?

Tout viager, cependant, ne se solde pas par l’obtention d’une rente. Un certain nombre de formules de viager prévoient aussi la perception d’un capital immédiat, informe Le Revenu sur son site. Dans ce cas précis, le vendeur cède alors la nue-propriété, mais conserve à vie l’usufruit (ou le droit d’occupation, en fonction des contrats). C’est souvent l’occasion de financer d’importants travaux, sans pour autant avoir besoin de vendre.

Une fiscalité intéressante ?

5/6
Une fiscalité intéressante ?

La vente en viager sans rente se caractérise régulièrement par une décote sur le prix du logement. Ceci étant, cette dernière ne rend pas l’opération caduque, puisqu’elle s’accompagne d’une fiscalité particulière : le capital obtenu, dès lors qu’il est issu de la vente de la résidence principale, n’est pas imposable.

3 - Quels acheteurs pour le viager ?

6/6
3 - Quels acheteurs pour le viager ?

Dans les faits, plusieurs acteurs peuvent être intéressés par la perspective du viager. La plupart du temps, l’opération réunit deux particuliers mais, comme le précise Le Revenu, il est aussi possible de céder son bien à des formules institutionnelles pour éviter toute notion de “pari sur la mort”.

Comment se préparer pour bien vivre sa retraite ? Echangez gratuitement avec notre formatrice !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.