Certains retraités devaient toucher de l'argent dans les semaines qui viennent. Ils devront finalement attendre. Explications.
Retraite : le coronavirus vous réserve une bien mauvaise nouvelleIstock

"Les caisses de retraites se sont recentrées sur leurs missions essentielles pour permettre la continuité du paiement des pensions et le traitement de nouvelles demandes ainsi que l'information aux assurés", assène d'entrée de jeu la direction de la Sécurité sociale, contactée par Le Monde au sujet des revalorisation promises aux retraités pour les pensions du mois d'avril – versées en mai, donc. "Dans ces circonstances exceptionnelles, les opérations informatiques nécessaire à la mise en œuvre de la revalorisation différenciée ne peuvent pas être assurées", affirme encore l'organisme.

Pour bien des retraités, cela signifie donc qu'ils ne bénéficieront pas – du moins, pas dans l'immédiat – de certaines sommes que leur doit pourtant l'Etat. Pour celles et ceux qui attendaient avec hâte la revalorisation, il va falloir s'avérer patient. D'autant plus que la date de report n'a pas encore été fixée... A l'origine, des dizaines de milliers de pensionnés devaient profiter d'une hausse de leurs émoluments au début du mois de mai. Pour l'heure, impossible de dire quand ils pourront toucher cet argent.

L'Etat vous versera-t-il tout ce qu'il vous doit ?

Et pour cause ! La date exacte "dépendra de l'évolution de la situation sanitaire". Cependant, le report ne devrait pas durer plus de "quelques mois". En bonne logique, les pensions devraient versées entre "juillet et septembre".

En tout et pour tout, souligne Le Monde, les montants en jeu varient entre "quelques euros et quelques dizaines d'euros". Ce qui, théoriquement, représente tout ce que vous devait l'Etat... Parfois plus !

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.