D'un point de vue économique, les retraités comptent parmi ceux qui ont le moins souffert de la crise. Pour certains, cela signifie donc qu'ils devraient aider davantage à financer les mesures anti-coronavirus.
Coronavirus : faut-il diminuer le montant des pensions de retraite ?Istock

Jacques Bichot est membre honoraire du Conseil économique et social, économiste et l'auteur de Cure de jouvence pour la Sécu (éditions l'Harmattan).

Planet.fr : Depuis les débuts de la crise sanitaire, le gouvernement n'a eu de cesse de creuser les déficits pour soutenir l'économie française. L'exécutif a fait savoir qu'une partie du plan de relance serait réglée par l'Union Européenne. D'autres soutiennent qu'il est temps de faire payer les retraités, qui ont moins souffert sur le plan financier. Sans prendre en compte les risques électoraux que représenterait une telle initiative, cela vous paraît-il pertinent ?

Jacques Bichot : Tout cela n'est pas faux et il me semble que réduire le montant des pensions de retraite pourrait théoriquement constituer un pan de la solution. Nous avons dramatiquement besoin de diminuer le déficit public. Sur le papier, une baisse des pensions de retraites pourrait donc faire office de mesure de salubrité publique. 

Rappelons que la dette publique que la France est en train d'accumuler ne correspond à aucune richesse réelle : on emprunte simplement pour boucher les trous, pour éviter que le pays s'embourbe dans une crise économique plus grave encore que celle que l'on constate actuellement. Dans un tel contexte, la réduction du montant des pensions de retraite reviendrait donc à prendre un peu d'avance sur ce que l'on sera de toute façon obligé de faire un jour à l'autre. Nous n'avons pas le choix, il faudra mécaniquement réduire le budget de la protection sociale pour faire des économies. Or, les pensions représentent l'un des points de dépense les plus importants en la matière.

"Tout gouvernement responsable devrait dire aux Français que l'on ne pourra pas s'en sortir sans consentir à un important effort", Jacques Bichot

Dès lors que l'on se penche sur tous les facteurs, il devient difficile de dire quand il faudra se résigner à de telles mesures. L'opinion publique, les échéances électorales et les calculs politiques sont autant d'éléments à prendre en compte. Cependant, si l'on se concentre sur le volet économique de la question, alors la réponse est plus simple à donner. Je le dis à contre-coeur, certes, mais oui, il serait pertinent de réduire le montant des pensions rapidement. 

Réduire les retraites : une solution qui présente moins d'inconvénients que les autres

Ce n'est peut-être pas la meilleure mesure, mais il importe de rappeler qu'à ce stade il n'existe plus de solution parfaite. Chacune d'entre elles présentera des inconvénients. Celle-ci en présente globalement moins que les autres, d'autant plus qu'il nous est possible de moduler les réductions, de sorte à ne pas faire peser l'effort sur l'effort des plus fragiles. C'est là, à mon sens,  le rôle de tout gouvernement responsable : dire aux Françaises et aux Français que l'on ne pourra pas s'en sortir sans que certains - potentiellement les retraités les plus aisés, en l'occurrence - ne soient amenés à consentir à d'importants efforts. Mais attention ! Il faudra doser, de sorte à ne pas faire obstacle à la consommation des ménages… Si cette dernière ralentissait davantage, ce serait littéralement catastrophique.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.