Couler des jours heureux dans un pays où le soleil brille quasiment toute l'année et où la fiscalité se révèle alléchante : vous en rêviez ? Le Maroc rend ce dessein possible. Mais cette carte postale n'est-elle pas trop reluisante pour être honnête ? 
Istock

Retraite au Maroc : un abattement de 15 600 euros par an

Le magazine Le Point a mené l’enquête. Dans son édition du 28 juin 2018, il s’interroge sur l’attractivité sans commune mesure dont dispose le Maroc vis-à-vis des ressortissants français. De fait, une fois à la retraite, quitter la France direction le Maroc revêt un certain nombre d’avantages. A commencer par des avantages fiscaux. A l’instar du Portugal, le Maroc offre aux retraités hexagonaux la possibilité de bénéficier d'un abattement. Lequel est, dans le cas présent, porté à 55 % sur le montant brut annuel de leur pension. Soit une ristourne d’environ 15 600 euros par an, souligne Le Nouvel Obs. Au-delà de cette somme, l’abattement passe à 40 %. Ce qui, dans tous les cas, s’avère particulièrement intéressant.

A lire aussi : Le Portugal : un vrai bon plan pour les retraités français ?

Mais ce qui risque surtout d’éveiller la curiosité des patrimoines les plus aisés tient au fait qu’au Maroc, les ressortissant français les plus riches ne paient ni d’impôt sur la fortune (à voir ce qu’il en est désormais avec l’IFI - Impôt sur la fortune immobilière), ni de droits de succession. Une aubaine lorsque l’on sait que le pouvoir d’achat des retraités français qui restent sur le territoire national n’a de cesse de diminuer.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.