Pour le premier trajet du train de nuit Paris-Nice, arrêté en 2017, Jean Castex a embarqué pour la douzaine d'heures de voyage de nuit ce jeudi 20 mai. Le Premier ministre a même accueilli lui-même les passagers avec un message d'accueil diffusé dans les rames.
VIDÉO. Jean Castex joue le chef de bord dans le train de nuit Paris-NiceAFP

Avez-vous déjà rêvé d'un voyage en train de nuit avec Jean Castex ? Pour le premier trajet du train de nuit Paris-Nice, officiellement rouvert ce jeudi 20 mai après trois ans d'arrêt, c'est un chef de bord un peu particulier qu'ont eu la surprise de découvrir les passagers. Le Premier ministre a en effet embarqué en gare d’Austerlitz peu avant 21h pour un voyage de nuit d'une douzaine d'heures en train-couchette jusqu’à Nice. C'est donc lui qui a accueilli les passagers à bord dans un message sonore publié sur son compte Twitter. "Exceptionnellement, ce n’est pas votre chef de bord qui vous parle, mais le Premier ministre (...) C’est un honneur et un vrai bonheur d'effectuer avec vous ce trajet", a-t-il expliqué en préambule de son message de bienvenue.

Castex est un "usager de longue date des trains-couchettes"

"La décision de reprise de cette ligne est pour moi une grande fierté, bien sûr en ma qualité de chef du gouvernement, mais aussi pour le passionné de ferroviaire que je suis et pour l'usager de longue date des trains-couchettes", a assuré Jean Castex aux passagers du train, avant de leur souhaiter "un agréable voyage". Le Premier ministre a en a également profité pour rendre hommage au personnel de la SNCF, en saluant leur "engagement et dévouement tout au long de cette crise sanitaire". "Ils ont répondu présents, dans les trains comme dans les gares pour nous permettre de poursuivre nos activités et de nous déplacer. Qu'ils en soient ici vivement remerciés", a assuré Jean Castex.

Le Premier ministre a conclu ce message de bienvue en souhaitant une "longue vie au Paris-Nice". Avec ce voyage nocturne, il a tenu à mettre en exergue la "concrétisation rapide du plan de relance du gouvernement", comme le précise un communiqué de Matignon. Ce plan consacre 5,3 milliards d'euros au secteur ferroviaire, dont 100 millions aux trains de nuit. En plus du Paris-Nice, le gouvernement souhaite en effet remettre en circulation le Paris-Tarbes et le Paris-Vienne avant la fin de l'année 2021.

"La renaissance d'un mode de transport"

"Ce premier train de nuit est un symbole fort, qui signifie la renaissance de ce mode de transport que certains jugeaient obsolète", a quant à lui déclaré le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou avant d'embarquer dans le train. Le retour des trains de nuit est déjà un succès puisque selon la SNCF, "les premiers trains affichent complet, confirmant l’intérêt des Français pour ce mode de transport écologique et économique, qui répond aussi à l’envie de voyager différemment et à un autre rythme". Pour rappel, le train de nuit Paris-Nice avait été arrêté en 2017. Le gouvernement affiche de larges ambitions concernant le retour du train de nuit avec "une dizaine de trains de nuit en 2030" selon le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari.

En période de crise sanitaire, le port du masque reste obligatoire que l'on soit ou non vacciné et l’occupation des compartiments couchettes est limitée à quatre voyageurs au lieu de six en seconde classe.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.