Dans un entretien accordé à Paris Match, la députée UMP Laure de La Raudière a expliqué que le retour de Nicolas Sarkozy instaurait un climat de "terreur" à l'UMP.
© AFPAFP

"Si Nicolas Sarkozy était un homme providentiel, on l'aurait vu !. Proche de Bruno Le Maire, également en lice pour la présidence de l’UMP, la députée d’Eure-et-Loire n’a pas mâché ses mots pour décrire le climat qui règne actuellement dans son parti.

Dans un entretien accordé à Paris Match, Laure de La Raudière fustige la stratégie de retour de Nicolas Sarkozy. Pour elle, l’ex- chef d’État ne renvient par "envie de devenir président de l’UMP" mais "pour empêcher quelqu’un d’autre de le devenir".

>> Lire aussi : Bruno Le Maire : et si c’était lui le champion de l’UMP ?

Ce qu’elle nomme "le retour de la rock star" aurait donc pour vocation à intimider ceux qui ont de l’ambition dans le parti d’opposition. Considérant que Bruno Le Maire, à l’inverse de Nicolas Sarkozy, "ne fait pas régner la terreur" au sein de l’UMP, Laure de La Raudière estime de plus que son champion "a une autorité naturelle largement équivalente, si ce n’est supérieure, à celle de Nicolas Sarkozy".

>> Lire aussi : Ces affaires qui pourraient gêner le retour de Nicolas Sarkozy

L’élue UMP indique également que le "clan Sarkozy" démarche les proches de Bruno Le Maire pour affaiblir l’adversaire de l’ancien président à la tête de l’UMP. Un climat d’animosité confirmé au Lab par des soutiens de Bruno Le Maire : "Si on ne va pas rue de Miromesnil pour lui embrasser la bagouze, on est personne pour lui" a indiqué l’un d’eux à nos confrères.  

 Vidéo sur le même thème - Nicolas Sarkozy : un retour très étudié

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.