Qui d'Emmanuel Macron ou de Jean-Luc Mélenchon séduit le plus les électeurs ? Le combat final opposera-t-il Marine Le Pen à Valérie Pécresse ? Plus de deux ans après l'élection du président de la République, les Français répondent.

Les candidats préférés des Français : Emmanuel Macron contre Marine Le Pen, deuxième manche ?

Ils sont 55% à juger son action négativement. Les Françaises et les Français, dans leur majorité, ne sont pas satisfaits de la politique menée par le chef de l'État. Deux ans et demi après son élection, Emmanuel Macron déçoit plus de six électeurs sur 10, rapporte Paris Match, qui reprend les chiffres du dernier sondage Elabe pour BFMTV. Ils estiment que son élection a été “une mauvaise chose” pour la nation tout entière et jugent que l’ancien ministre de François Hollande n’a changé ni son style (57%) ni son orientation politique (64%) après les importants mouvements sociaux qui ont secoué le pays.

Et pourtant, le locataire du palais de l'Élysée se hisserait sans mal au deuxième tour de l’élection présidentielle, si elle devait se rejouer aujourd’hui.

Avec Marine Le Pen, la patronne du Rassemblement national (RN, ex-FN), ils font tout deux figures de candidats potentiels préférés des Françaises et des Français. Sur l’échantillon sondé, composé de 1003 personnes de 18 ans ou plus, 27% à 29% (selon les hypothèses) voteraient en leur faveur. Dans le cas où Xavier Bertrand est choisi comme candidat de la droite, Emmanuel Macron réunit “seulement” 27% des voix, contre 28% pour la fille du Menhir. Dans tous les autres scénarios, leur score est identique.

Derrière les deux mastodontes, on retrouve finalement Jean-Luc Mélenchon, en troisième place. Testé face à Xavier Bertrand ou François Baroin, à droite, il récolte 13% des voix. Ce qui correspond à 60% de son électorat de 2017, auxquels viennent s’ajouter 10 à 15% de celui de Benoît Hamon. Quand il fait face à Valérie Pécresse, cependant, son score tombe à 12,5%.

Viennent ensuite les candidats supposés de la droite traditionnelle. BFMTV a opté pour trois scénarios différents, dont aucun n’envisage Christian Jacob comme porte-étendard de la droite républicaine en 2022. À la place, on retrouve Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, qui ont tout deux quittés Les Républicains, ainsi que François Baroin, maire de Troyes (Aube, Grand Est) et président de l’association des maires de France (AMF). Aucun n’excède 9,5 des voix, mais Valérie Pécresse tombe à 5%, derrière Nicolas Dupont-Aignan, Yannick Jadot ou même… Bernard Cazeneuve.

Les candidats préférés des Français : le PS (très) à la traîne ?

L’écologiste remporte la palme suivante : il culmine à 7% des voix contre Valérie Pécresse, mais ne dépasse pas 6,5% dans les autres scénarios. Contre François Baroin, il remporte le même score que NDA, qui chute cependant à 6% face aux deux transfuges des Républicains.

Bon dernier des “grands” partis de la Vème République, on retrouve finalement Bernard Cazeneuve. Le socialiste oscille entre 4,5% (hypothèse Baroin) et 5,5% (hypothèse Pécresse) en passant par 5% (hypothèse Bertrand). Les “petits” candidats potentiels sont dominés par le Nouveau Parti Anticapitaliste, représenté par Philippe Poutou. Son score varie entre 3% et 3,5%. Derrière lui on retrouve notamment François Asselineau (1,5%-2%) et Nathalie Arthaud (0,5%-1%).

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.