Selon des informations du Parisien, Nicolas Sarkozy a déjà rempli toutes les formalités pour une candidature à la tête de l'UMP en bonne et due forme.
© AFPAFP

Pour se présenter à la présidence de l’UMP, un candidat doit disposer de 2681 parrainages pour avoir le droit de concourir. Selon les informations du Parisien, Nicolas Sarkozy s’est dégagé de cette formalité (actant un peu plus son retour en politique). Cité par le quotidien, son ami Brice Hortefeux se félicite de cette récolte : "Nous en sommes à environ 12.000" a-t-il indiqué. Ces fameux parrainages seraient, pour ainsi dire, tombé du ciel à en croire Nicolas Sarkozy qui aurait lui-même lancé : "ils sont déjà arrivés, sans que je demande rien".

>> Lire aussi : Nicolas Sarkozy : les différents scenarios de son retour

Si effectivement l’ex-président n’a pas sillonné les fédérations pour aller à la pêche aux parrainages, ses plus fervents partisans se sont mobilisés pour lui. Parmi ses lieutenants les plus zélés, Geoffroy Didier et Guillaume Peltier, tenanciers du courant de la Droite Forte, ont fait campagne en faveur de Nicolas Sarkozy en lançant un appel aux parrainages "dès le 29 août" précise le quotidien.

Même si le quota nécessaire a été atteint, la collecte continue histoire d’intimider ses adversaires avec un impressionnant nombre de signatures. Bien décidé à frapper fort, l’ex-président entend faire un retour politique spectaculaire marqué entre autres par un lot de propositions symboliques à destination du parti d’opposition (changement de nom, déménagement du siège de la rue Vaugirard, nouveau programme).

Un retour le 20 septembre

C’est l’un de ses plus fidèles qui l’a confié à LCI. Selon Roger Karoutchi, le retour de Nicolas Sarkozy pourrait "intervenir probablement autour du 20 septembre". Le sénateur UMP a par ailleurs laissé entendre qu’il était pour un changement de nom de l’UMP confirmant à demi-mots la stratégie de reconquête de l’ex-président.

La machine Sarkozy semble donc bel et bien en route.

Vidéo sur le même thème : Estrosi se présentera aux primaires si Sarkozy n'est pas candidat

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.