Selon Le Canard Enchaîné de ce mercredi 15 octobre, Brice Hortefeux et Nicolas Sarkozy voient d'un très mauvais œil la candidature de Bruno Le Maire à la présidence de l'UMP.
© AFPAFP

Il joue les trouble-fête, et ça ne manque pas d’agacer l’Etat-Major sarkozyste. Bruno Le Maire, qui est bien parti pour récolter assez de voix pour empêcher Nicolas Sarkozy de survoler l’élection à la présidence de l’UMP, est la cible privilégiée de Brice Hortefeux et Nicolas Sarkozy.

Selon Le Canard Enchaîné de ce mercredi, l’ex-président houspille ce "connard (qu’il a) fait ministre". Même son de cloche de la part de Brice Hortefeux pour lequel le député de l’Eure est "une ordure qui nous crache à la gueule alors que, sans Nicolas, il n’aurait jamais été ministre".

Lire aussi : Nicolas Sarkozy : un ancien conseiller dévoile les noms d’oiseaux qu’il donnait à ses camarades de l’UMP

Derrière cette colère, se cacherait en réalité une manœuvre d’Alain Juppé qui compterait bien profiter de la victoire partielle de Nicolas Sarkozy. Ainsi, l’ancien Premier ministre agirait en coulisse pour fédérer autour de la candidature de Bruno Le Maire selon l’hebdomadaire satirique.

Le but ? "Empêcher Sarko d'obtenir plus de 65% des suffrages des militants" selon les termes du maire de Bordeaux qui ajoute : "si son score plafonnait à 65% grâce à un Le Maire qui obtiendrait au moins 30%, ce serait aussitôt lu par la presse comme un échec relatif de Sarko, et cela le placerait en position de faiblesse pour les primaires". D’où le courroux de l’ancien locataire de l’Elysée et de son plus fidèle lieutenant.    

Lire aussi : Bruno Le Maire : et si c’était lui le champion de l’UMP ?

Vidéo sur le même thème - Wauquiez : "Sarkozy n'est pas un sauveur mais un leader"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : L'actualité du jour... vue de Twitter !