Ecouter l'article :

A peine nommé et déjà critiqué. Le remplaçant d'Agnès Buzin a-t-il vraiment tenté d'éradiquer le terme de "Sécurité sociale" de la Constitution ? Plusieurs personnalités et politiques le prétendent.
Olivier Véran : rumeur autour du nouveau Ministre de la santéAFP

Alors qu’il doit gérer l’épidémie de coronavirus, Olivier Véran, fraîchement nommé ministre de la Santé, fait face à une nouvelle polémique. Depuis sa prise de fonction le 16 février 2020, l’ancien socialiste est vivement critiqué par plusieurs personnalités, politiques ou non, rapporte LCI.

Ils assurent qu'il avait tenté de supprimer le terme "Sécurité sociale" de la Constitution. Le réalisateur Gilles Perret, réalisateur de "La Sociale" et co-auteur d'un documentaire avec François Ruffin, a ainsi posté un message alarmant, maintes fois relayé depuis, sur compte Twitter "Attention danger".

Olivier Véran : étendre "le champ de la loi de financement […] à la protection sociale"

Le 22 juin 2018, l'ancien socialiste et député LaREM de l'Isère proposait en effet un amendement prévoyant de remplacer plusieurs fois dans la Constitution le mot "sécurité" par "protection". Son objectif était donc seulement, comme précisé dans son explication de texte, d'étendre "le champ de la loi de financement […] à la protection sociale". Ce concept, plus large qu’une loi de financement de la Sécurité sociale, aurait permis au législateur d’intégrer un futur risque "dépendance", décrivait alors Le Monde.

L’amendement voté en commission, avait créé une vive polémique. Le député avait alors précisé qu'il ne s'agissait pas d'une "atteinte à la Sécu". Dans un nouvel amendement, il rétablissait le terme "sécurité", tout en conservant cependant la volonté du texte de déployer "la loi de financement à d’autres champs que la seule sécurité sociale au sens strict".

"La Sécurité sociale a une définition juridique qui assure que chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins", expliquait alors à LCI  le député de La France insoumise Adrien Quatennens. Quant au communiste Sébastien Jumel, il jugeait que le mot "protection", au lieu de "sécurité", était une "notion statistique" ouvrant "la voie à toute forme de financement, y compris privé".

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Le remaniement sabre la parité au gouvernement

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.