Dans un entretien exclusif accordé au Figaro, le président de la République a annoncé de nombreux changements à venir pour les forces de l'ordre. Entre autres, une modernisation de l'uniforme.
Modernisation de l'uniforme, caméras-piétons, renforts... Ce qui va bientôt changer pour la policeIllustrationAFP

Un tout nouveau look.  Dans une interview exclusive accordée au Figaro, le président de la République a annoncé une prochaine "modernisation" de l'uniforme des policiers. Parmi les modifications vestimentaires, une sort du lot : les forces de l'ordre devront dire adieu à leur casquette caractéristique pour laisser place à un calot. Toutefois, ce changement n'est pas le seul à venir. 

Emmanuel Macron a également réitéré sa promesse de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d'ici la fin de son mandat présidentiel. "Chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu'au début, sans exception", a-t-il affirmé. L'objectif est double : rassurer la population et dissuader les éventuels délinquants. "Chaque Français verra plus de bleu sur le terrain en 2022 qu'en 2017", poursuit le chef de l'État. Il précise : "Aujourd'hui 4.508 policiers et 1.706 gendarmes ont déjà été recrutés, soit 6.214 membres des forces de l'ordre". 

"Nous irons au bout du bout de ce plan des 10 000"

En outre, le président de la République en a profité pour annoncer la création d'une "école de guerre avec de la formation continue" pour les forces de l'ordre, à Montpellier. Là, les policiers auront l'occasion d'effectuer des formations de trois à six mois dans cette académie dédiée. "Nous aurons en complément, dès cette année, 2.000 policiers et gendarmes de plus. Et parmi ces nouveaux policiers, l'essentiel iront directement en sécurité publique, c'est-à-dire sur la voie publique (...) Nous irons au bout du bout de ce plan des 10 000", insiste Emmanuel Macron. Concernant les caméras-piétons, l'une des mesures de la loi sécurité globale, le chef de l'État a annoncé qu'elles seraient généralisées à toutes les brigades cet été. Il faudra atteindre encore un an pour qu'elles soient appliquées à tous les policiers. 

 

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.