Macron en conférence de presse : les questions qui l'attendentabacapress
Emmanuel Macron avait promis de reprendre la parole après son allocution de dimanche dernier, après la défaite de son camp aux élections européennes face au Rassemblement nationale et l'annonce de la dissolution de l'Assemblée.
Sommaire

Il y a deux jours, le Président a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale et la convocation de législatives anticipées. Ces élections se déroulent les 30 juin et 7 juillet prochain, suite à la déroute de son camp aux élections européennes face au Rassemblement nationale avec Jordan Bardella en tête de liste. 

Le RN en tête des résultats

Lors des élections européennes, le taux de participation en France a atteint 52,5 % selon l’Institut Ifop-Fiducial, en hausse par rapport au précédent scrutin européen.

D’après les résultats officiels, le RN arrive en tête avec 31,5 % des voix. Le parti présidentiel, mené par Valérie Hayer arrive loin derrière en deuxième position avec 14,7 %, suivi de près par le PS-Place publique avec 14 %. 

LFI porté par Manon Aubry remporte 9,5 % des voix, LR obtient 7,2 %. Les Écologistes et Reconquête sont à peine au-dessus de 5 %. 

De nouvelles coalitions entre partis

Entre temps, le PS, PCF, EELV et LFI annoncent des “candidatures uniques dès le premier tour” dans “chaque circonscription.  

"Nous appelons à la constitution d'un nouveau front populaire rassemblant dans une forme inédite toutes les forces de gauche humanistes, syndicales, associatives et citoyennes" afin de "construire une alternative à Emmanuel Macron et combattre le projet raciste de l'extrême droite", écrivent les partis signataires, au lendemain de la dissolution de l'Assemblée nationale.

Du côté du RN, le parti Reconquête, porté par Marion-Maréchal Le Pen, a rencontré Jordan Bardella et Marine Le Pen au siège parisien du Rassemblement national, sans Eric Zemmour. La nouvelle eurodéputée a indiqué s’être rendue à ce rendez-vous dans “une logique de coalition” afin de défendre une “union” de la droite lors des prochaines élections législatives anticipées. “Je ne retourne pas au Rassemblement national, ça n’a jamais été mon intention”, déclare-t-elle sur CNEWS ce mardi.

Jordan Bardella a reconnu qu’il était "difficile de gagner seul", indiquant avoir "tendu la main" aux Républicains avec qui il aurait eu "des discussions".

Emmanuel Macron en conférence de presse 

Ce mardi 10 juin, le chef de l’Etat avait promis qu’il s’exprimerait dans l'après-midi lors d’une conférence de presse. Le lendemain de sa prise de parole, il était attendu à Tulle, en Corèze, pour y commémorer le 80e anniversaire des massacres de civils par les SS les 9 et 10 juin 1944. “L’Europe est un projet si singulier, fou, de paix. Il n’y a dans ce projet rien d’évident, spontané, naturel”, a martelé le chef de l’État. 

Selon les informations de BFMTV, la conférence de presse d'Emmanuel Macron est reportée à ce mercredi à la mi-journée. 

Quelles sont les questions qui l'attendent ? 

Selon l’un de ses interlocuteurs, le président de la République va présenter plusieurs grandes idées de réformes qu’il veut soumettre aux Français. Selon l’entourage du chef de l’Etat, le président "indiquera l’orientation qu’il croit juste pour la Nation." "La clarification politique appelée de ses vœux dimanche par le Président de la République est actuellement à l’œuvre. Les forces républicaines d’un côté, les forces extrémistes de l’autre se positionnent", a indiqué BFMTV.

Accusé de vouloir “entrer en guerre” par Marine Le Pen ou encore de vouloir démissioner pour se présenter aux prochaines élections présidentielles, Emmanuel Macron doit clarifier certains points