Jacqueline Chabridon, Elisabeth Friederich, les femmes nues dans l'avion… Jacques Chirac était connue pour ses (nombreuses) infidélités. S'il est d'ailleurs loin d'être le seul président à avoir mené pareille vie amoureuse, il était probablement le dernier.
Les présidents et les femmes : pourquoi il n’y aura plus de Jacques ChiracAFP

Jacques Chirac, Valéry Folamour… Pourquoi les présidents sont-ils des tombeurs ?

"Tu te l’es faite, celle-là ?", demandait Claude Chirac à son père, alors président de la République. "Oui, oui", aurait répondu sans ambages l’homme d'État, qui tenait pourtant une réception. Un épisode parmi tant d’autres dans la tumultueuse vie l’ancien maire de Paris, connu pour ses conquêtes et ses nombreux adultères, rappelle Gala. Il faut dire que celui qui occupa l'Élysée de 1995 à 2007 était un séducteur invétéré. "Il avait un succès formidable. Bel homme, et puis très enjôleur, très gai. Alors les filles ça galopait", reconnaissait d’ailleurs Bernadette Chirac en 2001, dans les pages du livre Conversation. Un ouvrage dont le Journal du Dimanche reprend les informations.

Si mémorable qu'ait pu être la vie sentimentale et sexuelle du défunt président, sa situation n’avait rien d’exceptionnel, compte tenu des précédents déjà établis par des personnalités comme François Mitterrand ou Valéry Giscard d’Estaing, d’ailleurs surnommé Valéry "Folamour". Le premier avait réussi à construire une deuxième famille, tenue loin des regards et issue de son amour caché pour Anne Pingeot. Il lui aura écrit 1218 lettres enflammées, en plus de la mettre enceinte. De leur union naît Mazarine Pingeot, le 18 décembre 1974 souligne France Info. VGE, pour sa part, gagne son titre après un célèbre accident de voiture, survenu place de l'Étoile. À bord de sa Maserati et en très charmante compagnie, le président percute le camion d’un laitier. Le Canard Enchaîné, journal d’investigation satirique, dévoile l’affaire et l’affuble d’un surnom qui ne le quittera plus, raconte Gala.

"Incontestablement, il demeure une certaine culture de la séduction au sommet de l'État. Celle-ci ne date d’ailleurs pas de la Vème République. En témoigne, entre autres anecdotes, l’histoire de Félix Faure. C’est une constante des hommes de pouvoir", analyse l’historien Jean Garrigues, auteur du livre Une histoire érotique de l’Elysée, publié aux éditions Payot. "Cependant, la toute puissance dont jouit le président de la République sous la Vème République renforce cette tendance. D’abord à cause du sentiment qu’elle confère au chef de l'État, mais aussi en raison du ressenti qu’elle impose au partenaire choisi : elle crée une certaine forme de vulnérabilité", poursuit le spécialiste d’histoire politique.

Autres facteurs à prendre en compte : la génération dont sont issus ces anciens présidents. François Mitterrand, Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac ont tous connu la Seconde Guerre mondiale ainsi que l'occupation allemande — quoique de façon différente, souligne le professeur d'histoire contemporaine, enseignant à l'université d'Orléans. "Ce n'est pas insignifiant. Un tel événement laisse des traces, particulièrement dans le cas de François Mitterrand, qui fut un résistant. Dans un tel contexte, où la vie peut s'avérer très brève, le temps accordé à la séduction se révèle souvent court. C'est pourquoi il y avait, avec ces chefs d'État, une volonté affichée d'aller vite, une certaine immédiateté pour les choses de l'amour", explique le président du Comité d'histoire parlementaire et politique.

"De tous les anciens présidents de la République, celui qui incarne le plus cette forme de gauloiserie à la française est sans doute François Mitterrand. Il en est le plus emblématique", estime d'ailleurs l'historien. "Avant d'accéder aux plus hautes fonctions de l'État, il a été maintes fois ministre, élu député, sénateur ou maire à plusieurs reprises et était déjà connu pour son appétit pour la séduction. L'exercice du pouvoir, qui va avec l'omnipotence déjà abordée, n'a fait que le décupler", ajoute-t-il. Jacques Chirac, si esthète et épicurien qu'il fut, vint après.

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.