Alors que Vincent Peillon a été épinglé pour ne pas avoir payé ses cotisations au PS, retour sur ces hommes politiques qui un jour ou l'autre ont rechigné à régler leurs dépenses.
© AFPAFP

Vincent Peillon

© AFP

Dans sa dernière édition, le Canard enchaîné a révélé que Vincent Peillon, candidat à la primaire du PS, avait une dette à l'égard de son parti. Et pas une petite dette. Selon l'hebdomadaire, l'ancien ministre devait 19 500 euros d'arriérés de cotisations que tout parlementaire doit à son parti. Selon BFMtv, Vincent Peillon affirme avoir régularisé sa situation.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.