Gérard Collomb a quitté le gouvernement, qu'il avait rejoint après démissionné de la mairie de Lyon. Pourtant il continue de percevoir d'importantes rémunérations…
AFP

Gérard Collomb : ces dizaines de milliers d’euros qu’il continue à percevoir

Ministre de l’Intérieur 17 mois durant, Gérard Collomb vient de quitter le gouvernement, non sans forcer la main d’Emmanuel Macron. Encouragé par sa femme à démissionner, l’ancien ministre entend dorénavant reconquérir Lyon et se prépare aux élections municipales qui auront lieu en 2020, après les européennes de l’année prochaine. Toutefois, l’ancien maire n’a jamais vraiment quitté la capitale des Gaules, révèle Médiacités Lyon (article réservé aux abonnés). En effet, il est resté conseiller municipal et métropolitain et n’a donc jamais cessé de percevoir les indemnités auxquels les élus locaux ont droit.

A lire aussi : Gérard Collomb : le rôle de sa femme dans sa démission

Quand bien même il n’a assisté à aucun conseil de la ville de Lyon depuis sa prise de fonctions place Beauvau, Gérard Collomb aurait touché "au moins 33 000 euros" au titre de ses différents mandats lyonnais, estime le site d’information local. Pour son seul mandat de conseiller municipal de Lyon, sa rémunération s’élève à 1 335,58 euros mensuels, ce qui représente 22 700 euros depuis son entrée au gouvernement. Son mandat de conseiller métropolitain lui aurait rapporté au moins 11 150 euros sur 17 mois, compte-tenu du règlement intérieur de la Métropole. En effet, tout conseiller ne se présentant pas à 4 assemblées plénières sur un trimestre voit son indemnité mensuelle réduite de 50% (655,75 euros mensuels). Impossible de savoir si cette règle a été appliquée pour Gérard Collomb, précise Médiacités Lyon.

Vidéo : Gérard Collomb : les incroyables indemnités qu’il continue de toucher

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.