Le Front National vient à nouveau de faire un peu de ménage dans ses listes électorales. Celle présentée à Rixheim, dans le Haut-Rhin, pour les prochaines municipales vient d'être amputée de l'un de ses candidats en raison de propos plus que douteux sur les nazis, la colonisation ou le mariage gay.

Le Front National a de nouveau été contraint de faire le ménage parmi ses candidats aux prochaines municipales. Après avoir exclu du parti une candidate des Ardennes qui avait comparé Christiane Taubira à un singe en la qualifiant de « sauvage », le FN vient de prendre des sanctions contre Joris Hanser, candidat à la mairie de Rixheim dans le Haut-Rhin. Le jeune homme de 20 ans vient d’être rayé de la liste présentée par le parti, qui pourrait également prononcer son exclusion.

Des tweets douteuxLe désormais ex-candidat s’est en effet fait remarquer pour les propos douteux qu’il a récemment tenus sur les réseaux sociaux. Après la victoire du FN aux cantonales partielles de Brignoles, il avait fait de l’humour sur Twitter en évoquant l’Occupation nazie. Le tweet a finalement été effacé mais il a ensuite précisé sa pensée, indiquant que le « tweet sur Brignoles, c’était de l’humour, mais on ne peut pas rire de tout ce qu’on veut actuellement », précisant qu’il n’était bien sûr « ni homophobe, ni antisémite, ni raciste ».

Dans le même ordre d’idée, Joris Hanser avait, notamment, déclaré sur Facebook que la colonisation s’était avérée être « une chance » pour l’Algérie. Des déclarations qui n’ont pas échappé non plus à la presse locale, qui s’est penchée sur l’activité du jeune homme sur le célèbre réseau social. Le quotidien L’Alsace a ainsi noté, après avoir épluché ses « like », que Joris Hanser était « fan » de l’ancien président bosniaque, Radovan Karadzic, à l’origine de l’épuration ethnique menée au milieu des années 90. Qu’il avait également « liké » la photo de Vladimir Poutine et Bachar al-Assad échangeant une poignée de main, ou encore le Parti radical serbe, dont le président, l’extrémiste Vojislav Seselj, a été inculpé par le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

A revoir en vidéo : Marine Le Pen agressée par des Femen 

Vidéo : Marine Le Pen agressée par les Femen

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.