Ecouter l'article :

Edouard Philippe quitte Matignon après trois ans de mandat. L'ancien Premier ministre va-t-il toucher de l'argent ? Pendant combien de temps ? Explications.
Démission d’Edouard Philippe : combien va-t-il toucher ?AFP

Trois ans au service de la France. Edouard Philippe a donné sa démission à Emmanuel Macron ce vendredi 3 juillet au matin, accélérant un remaniement que tout le monde savait imminent. C’est désormais officiel, le locataire de Matignon cèdera sa place dans l’après-midi à Jean Castex, nouveau Premier ministre nommé par le chef de l’Etat. Différents cas de figure avaient été imaginés ces derniers jours sur l’avenir d’Edouard Philippe, qui vient de remporter les élections municipales au Havre. Allait-il rester aux côtés d’Emmanuel Macron et incarner le changement de cap que veut voir le président ? Allait-il changer tous ses ministres mais continuer à chapeauter l’équipe gouvernementale ? Finalement, le président de la République a choisi de changer la deuxième tête de l’exécutif pour les deux dernières années de son quinquennat.

Edouard Philippe touchera-t-il une retraite ?

Avec son départ, Edouard Philippe a-t-il droit à une retraite pour ses trois ans passés à Matignon ? De nombreuses rumeurs entourent "les retraites" des anciens membres du gouvernement, qui seraient avantageuses tout au long de leur vie. Ce n'est pas si simple. Dans les faits, un ancien ministre ou secrétaire d’Etat ne touche pas de retraite mais seulement des indemnités et, pour le Premier ministre, certains avantages, encadrés strictement par la loi.

Selon l’ordonnance du 17 novembre 1958, qui a été modifiée en 2013, lorsque le locataire de Matignon quitte ses fonctions, il touche ses indemnités de fonction pendant trois mois, soit 44 730 euros (14 910 x 3). Le versement de cet argent est soumis à deux conditions :

  • Le Premier ministre ne doit pas reprendre une activité rémunérée dans les trois mois qui suivent son départ du gouvernement
  • Il doit avoir effectué sa déclaration de patrimoine et d’intérêt auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

La durée de son mandat n’a aucune incidence sur le montant des indemnités. En revanche, s’il est élu maire dimanche 5 juillet au Havre, Edouard Philippe ne touchera pas cet argent puisqu’il reprendra une activité rémunérée dans les trois mois qui suivent sa démission. Il ne touchera donc pas d’argent en plus des indemnités déjà versées lors de son mandat à Matignon. Les anciens Premiers ministres peuvent bénéficier, pendant dix ans, d'un secrétaire particulier et d'un véhicule de fonction avec chauffeur. Seulement, s'il est élu maire du Havre, Edouard Philippe ne pourra pas cumuler le personnel fourni pour son mandat de maire et celui pour son ancien mandat de Premier ministre.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Les indemnités de départ des ministres démissionnaires

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.