L'affaire Alexandre Benalla va de révélations en révélations depuis plusieurs semaines. De nouveaux détails notamment dévoilent de troublantes connexions.

Affaire Alexandre Benalla : des enregistrements mettent le feu au lac

Depuis deux semaines, l’affaire Alexandre Benalla a pris une toute autre dimension. Alors que lors de sa révélation, en juillet dernier, dans les colonnes du Monde, il s’agissait simplement d’immixtion et de violence, de nouveaux éléments viennent d’alourdir considérablement le dossier.

Il y a tout d’abord les enregistrements révélés par Mediapart(abonnés) il y a une semaine et qui ont déclenché une tempête juridico-politique. Le quotidien en ligne a publié des bandes sonores sur lesquelles sont formellement identifiés Alexandre Benalla et Vincent Crase. La rencontre aurait lieu le 26 juillet alors qu'ils sont sous contrôle judiciaire pour l’affaire de la Contrescarpe et ne sont pas censés se voir. La veille Alexandre Benalla s’est exprimé pour la première fois dans les colonnes du Monde

Publicité

Les propos tenus sont également alarmant puisqu’il est question de détruire des preuves et d’aller par exemple "faire le ménage" au siège de La République en marche.Au cours de leurs échanges, l’ex-chargé de mission de l’Elysée et son comparse évoquent aussi Mars, une société liée par contrat à un oligarque russe et dont l’existence ne sera révélée dans la presse que bien plus tard…