En route vers l'austérité ? En plein cœur de la crise sanitaire - et de la crise économique qu'elle a mécaniquement engendrée - le président réfléchit à son programme de deuxième mandat. Bouclez vos ceintures !
Allez-vous devoir vous serrer la ceinture ? Ce que Macron vous réserve pour son deuxième mandatAFP

En voiture Ginette, le président Macron a décidé de rempiler pour un second mandat ! C’est en tout cas ce que semble signifier le "programme de stabilité" économique que Bercy devrait envoyer sous peu à la Commission européenne, indique Le Point. Ce document a cela de spécial qu’il précise la trajectoire que pourraient prendre les finances publiques entre 2022 et 2027… Si le chef de l’Etat restait aux manettes.

Bruno Le Maire, semble-t-il, a été touché par les procès en austérité qui ont pu être fait à l’action du président y compris dans nos colonnes. Il a en tout cas tenu à y répondre : en dépit de la crise sanitaire et de toutes les dépenses que l’Etat a dû engager pour y faire face, il n’est à priori pas question de pousser les Françaises et les Français à se serrer la ceinture passé 2022.

"Nous refusons l’austérité", indique clairement le ministère de l’Economie qui n’entend donc pas revenir sous la barre des 3% de déficit budgétaire dans l’immédiat. Et pour cause, poursuivent les équipes du transfuge de la droite : cela "aurait impliqué une politique de réduction brutale de la dépense ou de hausse massive des impôts qui aurait affaibli, voire ruiné toute perspective de reprise économique de notre pays".

Emmanuel Macron promet-il l’austérité sans le dire pour son prochain mandat ?

Il s’agit donc de procéder plus subtilement, explique l’hebdomadaire qui évoque le document rédigé par Bercy. Réduire les déficits, oui, mais pas à n’importe quel prix.

Aux solutions précédemment discutées, Jean Castex et Bruno Le Maire préfèrent "mettre l’accent sur la maîtrise des dépenses publiques au sortir de la crise sanitaire", écrivent nos confrères sans laisser de place au doute : "En clair, lors d’un éventuel second mandat d’Emmanuel Macron", précisent-ils en effet. Mais qu’est-ce que cela changerait concrètement, pour le contribuable ?

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.