Pourtant retiré de la vie politique depuis que le scandale de son compte en banque caché en Suisse a éclaté en 2013, Jérôme Cahuzac a accepté de commenter l'affaire Thévenoud. Selon lui, ces deux cas "ne sont pas similaires".
AFP

Un an et demi après l’éclatement de l’affaire dite Cahuzac marquée par la découverte d’un compte en banque caché en suisse et au nom de l’ancien ministre, Thomas Thévenoud a été épinglé pour avoir "oublié" de payer ses impôts. A l’instar de l’ex-membre du gouvernement, il a lui aussi été contraint de démissionner de ses fonctions de secrétaire d’Etat au Commerce extérieur et se retrouve au cœur d’une vaste tourmente. Pourtant ces deux cas "ne sont pas similaires", assure Jérôme Cahuzac.

A lire aussi - Démission de Thomas Thévenoud : une erreur de casting qui aurait pu être évitée ?

"Il n'y avait aucune chance pour que ça ne se sache pas"

L’ex-ministre a en effet accepté de sortir de son silence pour s’exprimer sur cette affaire dans les colonnes du Canard Enchaîné. "Moi, j’avais une chance que mon histoire ne soit jamais connue. Moi, j’ai fait une connerie il y a 22 ans (en ouvrant un compte en banque en suisse, ndlr), et, si mon épouse ne m’avait pas dénoncé à Plenel (le directeur de la rédaction de Mediapart, ndlr), il n’y aurait jamais eu d’affaire", a-t-il estimé. La situation irrégulière de Thomas Thévenoud vis-à-vis du fisc a été découverte quelques jours après sa nomination, par la Haute autorité de la transparence de la vie publique (HATVP). Cet organisme avait justement été créé au lendemain de l’affaire Cahuzac pour éviter que cela se reproduise et assurer la "transparence" du gouvernement. "Thévenoud, lui, a reproduit la même faute chaque année, pendant trois ans, et il n'y avait aucune chance pour que ça ne se sache pas", a ensuite déclaré Jérôme Cahuzac dans un reproche à peine dissimulé.

A lire aussi - Thomas Thévenoud quitte le PS mais reste député, son épouse "mise en congé"

On imagine aisément que l’ancien ministre a du mal à digérer cette affaire. Au moment où son scandale a éclaté, Thomas Thévenoud était en effet vice-président de la commission parlementaire chargée d’enquêter dessus. Et à cette époque, il n’avait pas mâché ses mots. "Cahuzac est un ancien collègue, ça a été un ministre qui avait un savoir-faire, mais il nous a menti et c'est une véritable trahison", avait-il lâché au micro de RTL, ainsi que le rapporte Le Figaro ce mercredi. Je suis "phobique administratif" a de son côté fait valoir Thomas Thévenoud pour justifier ses "négligences" dans le paiement de ses impôts et de son loyer.

A lire aussi –Thomas Thévenoud : en plus de ses impôts, il n’aurait pas non plus payé son loyer

Vidéo sur le même thème - Thomas Thévenoud : la chute d'une étoile montante du PS

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !