Moyennant un effort régulier et une prise de risque raisonnable, vivre des revenus de son capital est toujours possible.
Istock

 Les choix à faire avant de vivre de ses rentes

Si l’image du banquier ventripotent est passée de mode, l’idée de vivre sans travailler grâce aux revenus de son patrimoine continue à séduire pas mal de monde.

Evidemment, en disposant de moyens limités au départ, le futur rentier ne disposera pas de quoi sillonner la planète en jet ! Mais, 100.000 euros placés à 2% permettront, par exemple de se procurer une rente de 1000 euros/mois durant 10 ans.

Lorsque l’on veut être rentier, il faut se poser des questions de base : savoir de quelle somme on a besoin pour vivre ; l’âge où l’on souhaite quitter la vie active ; et si on mise uniquement de vivre avec le revenu de son capital ou que l’on accepte de l’écorner.

Une fois les réponses trouvées, reste à trouver des placements adaptés au niveau de risque que l’on est prêt à accepter.

Où placer ses économies ?

La baisse des taux fait l’affaire des emprunteurs, pas celle des épargnants à qui l’épargne financière placée sur des supports obligataires ne rapporte pas grand-chose. Par ailleurs, un maintien des taux à des niveaux proches de zéro pèse sur la valorisation des titres de dette.

C’est donc sur d’autres actifs qu’il faut placer l’épargne destinée à se transformer en rente. Le premier poste à privilégier est la pierre tant parce qu’elle permet de réduire les charges (pas de loyers à payer) dans le cas d’une résidence principale. Et parce l’immobilier locatif permet de cumuler plus-value et rendement.

Les taux d’intérêt immobiliers sont au plus bas. En acquérant un bien, on constitue un capital qui peut rapporter 5 à 6% de rendement brut dans une ville moyenne et une espérance de plus-value annuelle de 1 à 2%.

En vidéo sur le même thème : Investir au Portugal : ce qu'il faut savoir avant !

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.