C'est officiel : votre produit d'épargne préféré aura droit à une revalorisation en août. Détails.
Livret A : la hausse de son taux confirmée par le gouverneur de la Banque de FranceIllustrationIstock

Ravalement de façade ? Le Livret A devrait bientôt changer de visage, à en croire les récentes déclarations de François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France. Du fait de la forte inflation qui frappe aujourd’hui le pays - et même le continent -, l’organisme a annoncé une révision du taux de rendement du placement (presque) préféré des Françaises et des Français

"Il y aura une nouvelle hausse du taux du Livret A au 1er août prochain”, a ainsi fait savoir le gouverneur de la Banque de France au micro de RTL… qui n’est pas, à proprement parler, en mesure de décider d’une hausse ou non des taux de rendement. Cette mission revient à Bercy, sur la base des propositions formulées par la BDF.

Livret A : une nouvelle augmentation suffirait-elle à compenser l’inflation ?

En l’état actuel des choses, après une première revalorisation survenue le 1er février 2022, le taux de rendement du Livret A est de 1%. Il a doublé en début d’année, partant alors de 0,5%;, rappelle le Journal du Net sur son site. Aujourd’hui, poursuivent nos confrères, l’inflation est estimée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a 5,2% sur un an. Elle résulte de la reprise économique - laquelle a engendré une augmentation de la consommation - et de la guerre en Ukraine. Dès lors, faut-il s’attendre à une hausse comparable ? Pas nécessairement.

Les premiers chiffres n’ont pas été communiqués, mais force est de constater qu’en 1981, une inflation forte ne signifiait pas un rattrapage à la hauteur. La hausse des prix à la consommation était alors estimée à 13,4% tandis que le taux du Livret A s’établissait à “seulement”... 8,5%.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.