Selon Closer, la comédienne Anne-Elisabeth Blateau serait au cœur d'une polémique après avoir été hospitalisée en état d'ivresse ce 29 juin suite à une altercation avec des policiers. Par le passé, la star de "Scènes de ménages" a déjà fait parler d'elle dans les médias. Explications.
Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) : retour sur les multiples frasques de la comédienne©Reynaud Julien/APS-Medias/ABACAabacapress

Anne-Elisabeth Blateau : hospitalisée en état d'ivresse après une altercation avec la police

Une star de Scènes de ménages en plein scandale. D’après une information révélée par le magazine Closer, Anne-Elisabeth Blateau est au cœur d’une polémique après avoir été conduite à l’hôpital dans l’après-midi du mardi 29 juin. Selon nos confrères, l’interprète d’Emma dans la série de M6 aurait eu un comportement outrageux face à des policiers.

Alors que les faits se seraient déroulés vers 14h45, les pompiers de Montreuil auraient été appelés sur place par les policiers de la ville, pour cause de tapage d’après les plaintes du voisinage d’un immeuble. C’est alors que la comédienne Anne-Elisabeth Blateau aurait été violente verbalement face à plusieurs personnes, le tout sous l’emprise de l’alcool d’après le magazine people.

À l’arrivée des pompiers, Anne-Elisabeth Blateau a été prise en charge avant d’être hospitalisée. Si la flamboyante quadragénaire ne s’est pas encore exprimée sur cette affaire, les agents de police auraient indiqué ne pas avoir l’intention de porter plainte contre la star. Pour autant, ce n’est pas la première fois que l’actrice de Scènes de ménages fait parler d’elle dans les médias.

Il y a bientôt deux ans, la partenaire de David Mora (son compagnon Fabien dans la série, NDLR) était au cœur d’un scandale similaire, faisant la Une des journaux. Une affaire qui avait embarrassé la célèbre comédienne…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.