Laeticia Hallyday rend-elle les armes ? En renonçant à faire appel de la décision de la justice française de se saisir de l'héritage de son mari, la veuve semble vouloir apaiser les relations. Pourtant, ceux qui connaissent le dossier, restent méfiants.

Nouvelle volte-face. Si depuis deux ans, Laeticia Hallyday mène une bataille acharnée contre ses beaux enfants, pour conserver l’héritage de Johnny Hallyday, elle semble aujourd’hui vouloir enterrer la hache de guerre. Toutefois, selon Le Figaro, cette accalmie pourrait être une nouvelle stratégie, "orchestrée par les puissants communicants qui couvrent son dossier".

Ainsi, même si elle a annoncé ce 15 octobre renoncer à faire appel de la décision de la justice française de se saisir de la succession de son mari, ceux qui connaissent l’affaire restent sur leurs gardes.

Héritage de Johnny : un discours similaire à 3 reprises

En juin et octobre 2018, puis juin 2019, un discours semblable a été tenu. Or, celui-ci n’était que communication. La campagne d’apaisement, qui a débuté début octobre à Paris, s’établirait ainsi, en partie, en vue des fêtes de fin d’année. La stratégie serait ici de ne pas ombrager les ventes de Johnny Hallyday. En effet, un climat paisible servirait la gestion des sorties de l’album live des Vieilles Canailles, ainsi que de l’album posthume symphonique.

Ce serait également l’occasion d’assurer les deux séances de projections d’archives orchestrées par Laeticia Hallyday et Universal à l’Olympia, le 1er décembre.

L’objectif serait donc de simplement gagner du temps.

Tenterait-elle par ailleurs de se servir de David Hallyday et Laura Smet pour parvenir à ses fins ?

A Saint-Barthélemy, la mère de Jade et Joy ne peut en effet plus rien faire sans l’accord des aînés du rockeur. D’après les révélations de Bruno Magras dans une interview au Figaro, Laeticia Hallyday ne possèderait plus les autorisations pour exhumer Johnny Hallyday et le transférer dans le caveau familial. Afin de relancer cette procédure hautement codifiée, le président LR du conseil territorial attend ainsi un accord écrit entre les deux parties.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.