Fleurir les tombes à distance, établir un testament en ligne… Des startups françaises dépoussièrent le marché très encadré des pompes funèbres, en misant sur l'accompagnement digital des familles.
Istock

5 astuces pour des obsèques moins chères et simplifiées : place à la « death Tech »

Alors que le nombre de décès annuel tourne aujourd’hui autour des 600 000, 770 000 décès sont attendus d’ici 2030 ! Telles sont les prévisions de l’Insee, avec la disparition progressive des baby-boomers, nés après la Seconde Guerre mondiale.

Le vieillissement de la population fait des obsèques un marché très florissant, où de nombreux concurrents tentent de se positionner. D’après une étude de l'UFC-Que choisir menée en 2014, un service funéraire est facturé 3500 € en moyenne. Et les abus sont loin d’être enterrés…

Pour faire face à ce brouillard tarifaire et à ce douloureux moment vécu par les familles, différentes startups françaises profitent de l’ère numérique afin d’alléger les démarches et les coûts. Crowdfunding, entretien des tombes à distance, gestion des démarches… De nombreux services en ligne sont proposés.

A lire aussi :Avis de décès : quelles sont les formalités à accomplir ?