Depuis le début du mois de novembre, des courriels frauduleux concernant une complémentaire santé à prix négociés sont massivement envoyés aux consommateurs. Ne cliquez surtout pas sur le lien !

Alerte du conseil départemental de Haute-Garonne sur une "démarche abusive menée actuellement par voie de message électronique". Depuis début novembre, des habitants reçoivent un courriel alléchant, mais qui pourrait vous coûter gros. Le soi-disant "service conseil santé du département" y propose une "complémentaire santé pour tous les habitants, à prix négociés" avec un contrat "jusqu’à 55% moins coûteux comparé aux mutuelles classiques, avec le même niveau de couverture".

Les malfrats vous invitent ensuite à cliquer sur un lien d’inscription, pour bénéficier de cette "incroyable mutuelle".

Arnaque à la complémentaire santé : tentative d’hameçonnage

Bien évidemment, il s’agit d’une tentative d’escroquerie. Cette offre grandement alléchante n’est autre qu’une tentative de phishing, aussi nommée hameçonnage. Les escrocs essaient par ce procédé de récupérer vos informations personnelles, voire leurs données bancaires en les incitant à cliquer sur un lien. "Le Département n’est pas l’émetteur de ce mail et ne propose pas de complémentaire santé. La collectivité encourage les destinataires de ce mail à ne pas cliquer sur le lien", ont fait savoir ce jeudi 25 novembre les équipes du conseil départemental.

Comme le détaille France 3, différents indices permettent de déceler la filouterie. Le message ne comporte aucun élément utilisé pour les communications officielles du département de Haute-Garonne et l’adresse mail est suspecte : isabelle@servicedepartemental.org.

Le Département a indiqué avoir saisi le procureur de la République et une enquête de police est en cours.

 

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.