Ecouter l'article :

Le gouvernement prévoit d'organiser le second tour des municipales, décalé en raison de la pandémie, avant fin juin. Si l'avis du Conseil scientifique, qui rendra son rapport lundi, permettra de trancher, le sujet suscite déjà de nombreuses inquiétudes…
Municipales 2020 : vers un second tour le 28 juin ?AFP

Les Français seront-ils invités à voter fin juin ? Selon les informations de BFMTV, le gouvernement envisagerait d’organiser le second tour des municipales, le 28 juin prochain. La date doit toutefois être validée par le Conseil scientifique, qui rend son rapport sur le sujet ce lundi 18.

La tenue du second tour, prévu initialement le 22 mars, et décalé dès le lendemain du premier tour en raison de la crise sanitaire, repose toutefois sur deux conditions :

  • le dernier rapport du Conseil scientifique ne doit émettre aucune objection à cette idée
  • la santé des Français ne doit pas être mise en danger

Municipales 2020 : ce second tour sera-t-il vraiment sans risque ?

Estimée trop risquée il y a encore quelques semaines, le déconfinement et la reprise progressive de l’activité économique laisse entrevoir une possibilité d’organisation avant l’été. L’exécutif se rangera derrière l'avis du Conseil scientifique. Le Premier ministre remettra ensuite un rapport au Parlement,"au plus tard le 23 mai". C’est ce dernier qui décidera si, oui ou non, le second tour peut avoir lieu fin juin. En cas de refus, une nouvelle date devra être fixée.

Chez les élus, les avis divergent. D’après le président de LR, Christian Jacob, "on peut organiser un deuxième tour sécurisé", assure-t-il au Parisien.

"Si on est capables d'ouvrir les écoles, les collèges, les lycées, les commerces, je ne vois pas au nom de quoi le deuxième tour ne pourrait pas se tenir en juin !", estime-t-il.

En revanche, d’autres s’en inquiètent. "Le 15 mars, il n'y avait encore en France qu'une centaine de morts et 5000 contaminés et malgré cela trois personnes qui ont participé au dépouillement dans notre ville ont été contaminées", déplore un élu de gauche d’Ile-de-France, au Parisien. "En juin, on en sera à près de 30 000 morts, le virus toujours là et le ministère de l'Intérieur n'a pas encore évoqué le moindre protocole sanitaire pour procéder à un dépouillement qui sera à haut risque."

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Municipales : le nombre de mandats des maires est-il limité ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.