Autrefois appelées foyers logements, les résidences autonomie ont pour mission d'accueillir les personnes âgées ne désirant plus vivre chez elles. Pour financer leur coût, il existe différentes aides sociales, telles que les APL et l'APA.
iStock

Les aides sociales généralistes

Tout comme les personnes vivant à leur domicile, celles résidant au sein d'un foyer logement peuvent bénéficier de différentes aides sociales. On en distingue principalement 3.- L'APA : cette allocation personnalisée d'autonomie permet de financer les dépenses favorisant le maintien de l’autonomie du résident.- L'aide ménagère : il s'agit d'une aide attribuée à ceux qui ne peuvent pas bénéficier de l'APA.- Les aides des caisses de retraite : pour favoriser le maintien de l'autonomie, les caisses de retraite proposent différentes aides sociales, dont le financement d'équipements par exemple.

Publicité

Les aides sociales propres aux foyers logements

Publicité

Il existe également différentes aides sociales spécifiques aux foyers logements. On en distingue principalement 3, dont l'attribution se fait selon les ressources et le niveau de perte d'autonomie du résident.- Les aides au logement : grâce à l'APL et à l'ALS, les résidents d'un foyer logement bénéficient d'une aide financière permettant de diminuer le coût de leur logement.- L’ASH: l'aide sociale à l'hébergement est attribuée sous différentes conditions. Il faut notamment que la résidence autonomie soit habilitée à accueillir des bénéficiaires de cette aide.- Une réduction d'impôt : si le résident paye des impôts, il peut bénéficier d'un crédit équivalent à 25% des sommes versées au foyer logement pour payer l'hébergement et les frais de dépendance.