Depuis le 17 mars, à 12h, les citoyens doivent remplir une attestation de déplacement dérogatoire pour pouvoir quitter leur domicile. Si cette dernière restreint les sorties au strict nécessaire, certaines personnes bravent les interdits et donnent des motifs insolites en cas de contrôle.
Les (faux) motifs de déplacement les plus drôles© Guillaume Souvant/AFP - Montage Planet.fr

Il est nécessaire d’avoir un motif valable pour sortir de chez vous. C’est pour cette raison que l’attestation de déplacement dérogatoire est mise à la disposition des citoyens. Ainsi, la population possède un justificatif pour sortir faire des achats de première nécessité ou encore se rendre à son travail si elle y est contrainte.

Or, certaines personnes continuent, encore aujourd’hui, après plus de trois semaines de confinement, de commettre des infractions en se déplaçant sans attestation. Les excuses données aux policiers pour se justifier sont parfois insolites. Dans le Limousin, les forces de l’ordre ont raconté quelques verbalisations pour les moins originales lors d’entretiens avec France Bleu.

Des explications toutes plus atypiques les unes que les autres

En Haute-Vienne, un citoyen a donné l’excuse d’une relation extra-conjugale au moment de son contrôle. Le commissaire Yannick Salabert, Directeur Départemental de la Sécurité Publique de la Haute-Vienne, explique que cette excuse est utilisée fréquemment.

"J'en ai marre de ma femme, il faut absolument que j'aille voir ma maîtresse"

Parmi les justifications les plus utilisées, il y a aussi le prétexte de la visite aux grands parents, pourtant interdite, sauf en cas d'extrême nécessité. Quant au motif de l'ignorance du confinement, celui-ci passe beaucoup moins bien auprès des forces de l’ordre.

En Creuse, un couple s’est fait interpeller pour procéder à un contrôle de leur attestation de déplacement dérogatoire, alors qu’ils étaient en train de cueillir des fleurs à proximité du Maupuy, dans le secteur de Guéret. Ils se sont servis de leur activité pour justifier leur présence en ces lieux.

"On cueille des jonquilles, c'est la saison. Après, il n'y en aura plus"

Vidéo : Coronavirus : voici la recette pour faire son gel hydroalcoolique soi-même

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.