Depuis le 17 mars 2020, la France a été mise sous cloche par le chef de l'Etat. Il vous est donc interdit de sortir de chez vous sans attestation de déplacement... Mais jusqu'où la police peut-elle vous contrôler ? Éléments de réponse.
Attestation de déplacement dérogatoire : peut-on être contrôlé dans un magasin ?IllustrationIstock

"La prochaine fois ça sera 135 euros d'amende !", assènent les gendarmes à cette femme qui n'a pas encore véritablement quitté l'enceinte du magasin où elle vient faire ses courses alimentaires, ainsi que l'autorise le gouvernement. Son caddie, dévoile France 3 qui abordait le sujet dans son journal de 20h du dimanche 22 mars, était rempli de bouteilles de soda produits par la célèbre firme Coca-Cola.

A l'origine, les militaires présents à la sortie de l'hypermarché sont chargés de contrôlé les Françaises et les Français venus chercher de quoi sustenter. Ils sont en droit de demander en voir l'attestation de déplacement dérogatoire que tout un chacun doit remplir, dater – heure incluse, dorénavant ! – et signer pour ne pas risquer de contravention en cas de sortie.

Cependant, tous les motifs ne sont pas valables pour se déplacer... Et c'est bien pour cela que les officiers se sont agacés de ce qui, aux yeux de celles et ceux qui militent pour un confinement plus rigoriste, pourrait être perçu comme de l'inconscience.

Pouvez-vous être contrôlé(e) dans l'enceinte même d'un magasin ?

"Je suis en train de faire mes courses, je n'ai pas une mauvaise attitude", s'est défendue la principale intéressée quand l'un des deux gendarmes lui a rappelé que ce qu'elle faisait était contraire à l'esprit du confinement décidé par Emmanuel Macron pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19, qui sévit dorénavant aux quatre coins du globe.

Et lui de rétorquer, visiblement agacé : "Regardez ce que vous achetez. Vous prévoyez une gastro ou quoi ?"

Jusqu'à présent, aucun contrôle dans les murs même d'une enseigne n'a été rapporté. Cependant, il n'est a priori pas possible de certifier que cela ne puisse pas arriver. Seule certitude : les forces de l'ordre n'hésitent pas à contrôler les voitures et camions. Depuis le début du confinement, la brifgade de gendarmerie d'Auay, épaulée par la brigade motorisée de Brec'h et la police municipale locale ont contrôlé quelques 150 véhicules, rapporte Ouest-France...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.