Ce dimanche 2 juin, le photographe américain Spencer Tunick a réuni une centaine de volontaires pour poser nus devant le siège de Facebook à New York. La raison ? Dénoncer la politique de censure de la nudité sur les réseaux sociaux... Découvrez les images !
Insolite : des modèles posent nus pour dénoncer la censure de Facebook

Le photographe américain Spencer Tunick a frappé un grand coup dimanche dernier : il est parvenu à rassembler une centaine de volontaires pour poser nus devant le siège de Facebook à New York. Chaque participant avait entre ses mains une photographie géante de tétons masculins pour couvrir leurs parties intimes.

Le choix des photographies géantes de tétons d'hommes n'est pas un hasard : le photographe dénonce les limites de la politique de censure de la nudité pratiquée sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Instagram. Ces derniers ont tendance à supprimer automatiquement la moindre photo laissant apparaître un téton féminin alors que le téton masculin fait l'objet d'aucune forme de censure. Cette absurdité constitue un obstacle pour les artistes souhaitant partager leur composition de nus féminins artistiques.

Ce n'est pas la première fois que Spencer Tunick réalise une telle prouesse. En 1992, il réalise ses premières compositions photographiques de nus de masse. En 2007,il établit un record en parvenant à réunir et photographier 18 000 personnes nues à Mexico. Le 17 juillet 2016, il fait poser 100 femmes nues à Cleveland pour dénoncer le discours sexiste et discriminatoire de Donald Trump, candidat républicain à la Maison Blanche à l'époque.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.