La loi Pinel a remplacé la loi Duflot à partir de septembre 2014. Bien que ces deux dispositifs permettent de profiter d'une réduction d'impôt dans le cadre d'un investissement locatif, leur fonctionnement est différent.

Loi Duflot : un dispositif appliqué entre 2013 et août 2014

La loi Duflot s'est appliquée aux investissements immobiliers qui ont été réalisés entre la période de janvier 2013 et d'août 2014. Ce dispositif de réduction d'impôt permettait de profiter d'un taux de réduction de 18% sur le coût de l'opération. Pour en profiter, il était nécessaire de mettre en location son bien pour une durée de 9 ans. En plus de devoir répondre à certains critères de ressources, le locataire ne pouvait pas être un descendant ou un ascendant du propriétaire. De plus, le dispositif de la loi Duflot ne concernait que les principales agglomérations, telles que la région parisienne (zones A et A bis) et les plus grandes villes (zone B1).

Loi Pinel : un dispositif proposé depuis septembre 2014

Publicité
Depuis septembre 2014, la loi Pinel remplace la loi Duflot. Son principe est le même : elle permet de bénéficier d'une réduction d'impôt dans le cadre d'un investissement immobilier locatif. Cependant, le taux de réduction dont il est possible de profiter est variable et dépend de la durée de location. Le taux peut aller de 6% pour une location de seulement 6 ans, jusqu'à 21% dans le cas d'une mise en location du bien pour 12 ans. Autre nouveauté : l'investisseur immobilier peut dorénavant louer le logement à son ascendant ou à son descendant. De plus, le dispositif est élargi à certaines communes situées en zones B1 et B2.
mots-clés : Reduction d'impot

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet