Déconfinement oblige, les Françaises et les Français ont prévu de partir en vacances et de prendre la voiture. Attention ! Certains jours pourraient s'avérer ne pas être les plus pertinents pour prendre la route.
Vacances : attention aux embouteillages cet étéIllustrationIstock

Cette année plus encore que d'habitude, il faudra être vigilant en choisissant quand partir en vacances. En effet, puisque nombre d'entre eux n'ont pas pu réserver de billets d'avion ou de train, confinement oblige, les Françaises et les Français ont largement opté pour un départ en voiture, explique le site spécialisé Caradisiac. De quoi rendre la route des congés plus complexes qu'elle ne peut l'être usuellement, donc… D'autant plus que Bison Futé prévoit plusieurs samedis noir, cet été.

Comptez-en au moins deux, alerte Caradisiac. Parce que le mois d'août commence par un samedi, il faudra s'attendre à "un chassé-croisé plus étalé, sur deux semaines", anticipe le site d'information. "Ce sera la grosse galère les samedis 1er et 8 août", écrivent nos confrères, qui soulignent combien le premier week-end du mois, dans son intégrité, pourrait virer au cauchemar pour les usagers de la route sur le départ. "Ce sera rouge sur toute la France le vendredi 31 juillet" préviennent-ils. C'est pour celles et ceux qui repartent que le second week-end sera complexe.

Quand auront lieu les premiers départs ?

Pourtant, il ne faudra pas attendre le 31 juillet pour que l'Hexagone s'habille d'un lourd manteau carmin. 20 jours avant cela, dès le 11 juillet, auront lieu les premiers gros départs. Pour l'Île-de-France, cela pourrait même arriver dès le 4 juillet. 

Force est de constater que le pont de la Fête Nationale ne sera pas sans impact sur l'état des routes… Passé le 14 juillet donc, dès le 18, la saison devrait être bien lancée. Le samedi 25 juillet est aussi recensé comme une journée rouge.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.