Au clair de lune, sur la plage, dans la voiture… Les étreintes amoureuses dans les lieux publics sont un fantasme courant. Si l'exhibitionnisme est puni par la loi, il existe toutefois des subtilités vous permettant d'assouvir vos désirs.
Comment faire l'amour en plein air... légalementIllustrationIstock

76% des Français ont déjà fait l’amour dans les lieux publics, selon une enquête menée en 2013 par l'Institut français d'opinion publique (Ifop). Cette pratique vous tente aussi ? Un sondage établi par la marque de sextoys Lelo en 2019 révèle de son côté que 82% des sondés ont déjà fait l'amour dans leur véhicule, et 68,5% à la plage, rapporte Yahoo.com.

Si ce fantasme, qui permet de pimenter la vie de couple, s’accroît avec l’arrivée des beaux jours et des vacances d’été, il n’est pas sans risques. Toujours selon l’Ifop, 13% se sont déjà fait surprendre, à cette occasion. Selon les cas, les forces de l’ordre peuvent faire preuve de clémence, en vous rappelant à l’ordre. En revanche, l’exhibitionnisme demeure répréhensible par loi.

L’amour en plein air : une lourde sanction peut vous couper de toute envie

Durant le confinement, la promiscuité, l’anxiété et le stress ont pu avoir un impact négatif sur la libido des Français, révèle une étude Ifop publiée le 5 mai dernier. 44% affirment d’ailleurs ne pas avoir eu de rapport au cours du dernier mois, contre 26% à l’accoutumée. Les mesures de restrictions de déplacements n’étaient par ailleurs pas propices aux ébats à l’extérieur. Depuis le déconfinement progressif, la réouverture des parcs et des plages a donc pu donner des idées à certains d’entre vous.

Ce sentiment de liberté, mêlant excitation et adrénaline, peut en revanche vous coûter très cher. Mieux vaut donc éviter d’être surpris en plein acte dans un lieu public.

En effet, d’après l'article 222-32 du Code Pénal, "l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement, et de 15 000 euros d'amende." Peu importe d’ailleurs le lieu : plage, voiture, parc, cinéma…

Attention toutefois, la législation évoque "un lieu accessible aux regards", et non pas "un lieu public". Cela signifie que même chez vous, vous pouvez vous attirer des problèmes., si l’on vous voit : terrasse, jardin privés… Bien que plus clémente dans ces conditions, si la justice juge que l'intention d'être vus était présente, vous risquez une condamnation.

Une subtilité dans la loi peut toutefois vous permettre d’éviter les ennuis.

Vidéo : Amour en plein air : que risquez-vous ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.