Le montant des subventions publiques allouées aux partis durant le quinquennat dépend de leurs scores aux législatives et du nombre de députés qu'ils envoient à l'Assemblée. Un enjeu de taille pour chaque parti.

Alors que le premier tour des élections législatives approche, Le Parisien révèle combien votre vote peut rapporter aux partis qui se présentent. 

"Chaque bulletin de vote exprimé rapporte 1,42 euros au parti auquel le candidat est rattaché, écrit ainsi le quotidien. Une manne qui ne se déclenche que si au moins 50 des candidats présentés, issus de 30 départements, ont obtenu un minimum de 1 % des suffrages exprimés."

En effet, le financement public des partis dépend du score réalisé par leurs candidats et du nombre de députés élus. Un enjeu de taille donc pour chaque formation politique. Notamment pour le mouvement "En Marche !", qui a vu le jour l'année dernière, et qui avait dû emprunter à marche forcée pour financer la campagne présidentielle.

Le mouvement de Macron pourrait récolter 15 millions d'euros par an

Publicité
Si le candidat est élu député, il rapportera à son mouvement 37 280 euros annuels de la part de l'Etat. Une grille de financement valable pour les 5 prochaines années. Ainsi, selon les calculs du Parisien, si le mouvement d'Emmanuel Macron engrangeait, "selon une fourchette haute, 400 députés à l'Assemblée", il pourrait toucher près de 15 millions d'euros par an de subventions publiques.

"En 2015, le financement public représentait environ 45 % des recettes du PS et du FN et 50 % de celles des Républicains", rappelle le quotidien.

Vidéo sur le même thème : Nicolas Sarkozy s'affiche aux côtés de François Baroin

mots-clés : Députés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité