Ecouter l'article :

La chanteuse de 75 a révélé avoir été victime d'un violent home-jacking l'année dernière. Sheila s'est confiée sur le déroulé de cette agression traumatisante.
VIDÉO. Sheila agressée chez elle : "3 mecs avec des barres de fer" lui ont cassé la main©Arnal/Gorassini/Abacapressabacapress

À l'instar de Bernard Tapie début avril, Sheila a été victime d'un violent home-jacking le 30 avril 2020. Une agression très traumatisante sur laquelle elle s'est livrée ce mardi 27 avril sur l'antenne de Sud Radio. "J'ai subi la même chose que lui donc je peux en parleret c'est vrai qu'ils sont excessivement agressifs, vraiment", a confié la chanteuse de 75 ans. "Je me suis retrouvée avec trois mecs chez moi avec des barres de fer à 11 heures du matin. Ils m'ont jetée par terre et cassé la main", explique-t-elle. Elle explique que les malfaiteurs ont eu la mauvaise surprise de constater qu'il n'"y avait rien chez (elle)".

"C'est très traumatisant"

Sheila confie avoir eu la chance d'être secourue par un voisin. "J'ai eu de la chance parce que j'ai eu un voisin qui m'a entendue parce que j'ai hurlé et quand je hurle ça fait du bruit", explique-t-elle. La star des yéyé précise que son voisin "avait un malinois" ce qui a rapidement fait fuir ses agresseurs qui sont restés à son domicile "deux à trois minutes". Une agression dont elle garde un véritable traumatisme un an après les faits. "C'est difficile quand on est tranquille enfermée chez soi à 11 heures du matin et qu'il fait beau dehors voir arriver (des cambrioleurs) c'est très traumatisant".

La chanteuse en a aussi profité pour pousser un coup de gueule contre les radios qui ne diffusent plus ses chansons. "Le showbiz est un métier de mecs. Une femme n'a pas le droit de vieillir. Après 40 ans, elle est éjectée",s'est indignée l'interprète de "L'école est finie". Selon elle, "on peut faire les plus beaux albums qu'on veut, vous ne les entendrez pas à la radio". Malgré les "bonnes critiques" sur son dernier album, elle regrette la discriminaion subie par les artistes d'un certain âge. "C'est parce qu'on est des dinosaures. Les dinosaures vous emmerdent et aimeraient bien passer en radio", a conclu la chanteuse.

Concernant le buzz médiatique dont elle a fait l'objet à cause de la promotion en cours du gouvernement pour la campagne vaccinale, elle avait déjà tenu à mettre les choses au clair sur Twitter le 23 avril dernier. Si Le Canard Enchaîné a révélé que Jean Castex avait pensé à elle pour pouvoir rassurer la population sur le vaccin AstraZeneca, elle avait assuré ne pas souhaiter y être associée. "Un grand manque d'élégance ! Je n'ai absolument aucun contact avec le gouvernement et Je trouve très embarrassant de se retrouver associée à un projet de campagne de vaccination lié à une marque de laboratoire sans avoir été contactée ni de près ni de loin", expliquait la chanteuse de 75 ans. Sheila a en effet regretté que les "raccourcis aillent plus vite que la vérité". "La rumeur doit stopper", avait-elle intimé avec fermeté. Le gouvernement va donc devoir miser sur une autre ambassadrice pour promouvir le vaccin.  Le Parisien dévoilait le 22 avril que certaines célébrités dont Mimie Mathy ou Arthur avaient été envisagées par le gouvernement pour promouvoir le sérum.

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.