Ce 31 janvier était diffusé sur TF1 le premier numéro de l'émission "Stars à nu". Le programme, qui a pour objectif de sensibiliser au dépistage du cancer de la prostate et des testicules, a fait beaucoup réagir sur Twitter. Le présentateur Jean-Pierre Pernaut a, lui, été violemment taclé par un internaute.

Ecouter l'article :

 Stars à nu (TF1) : Jean-Pierre Pernaut se clash avec un internaute sur Twitter©TF1Capture vidéo

Stars à nu : le message Twitter de Jean-Pierre Pernaut qui ne passe pas

Le 31 janvier dernier était diffusé sur TF1 le premier numéro de l’émission Stars à nu. Pour ce premier rendez-vous, Bruno Guillon, Olivirt Delacroix, Baptiste Giabiconi, Franck Semonin ou encore Alexandre Devoise se sont mis à nu afin de sensibiliser les téléspectateurs au dépistage du cancer de la prostates et des testicules.

Le présentateur phare des JT de TF1 Jean-Pierre Pernaut, qui a lui-même été touché par le cancer de la prostate et qui est intervenu dans l’émission, a publié dans la soirée un message sur Twitter. “Merci à toi @alsublet pour ta bonne humeur et ton enthousiasme avec @LeChrisMarques !!! Bravo @Arthur_Officiel pour avoir porté ce beau projet. Immense coup de chapeau à toutes nos #StarsANu ! Ils ont été formidables. Et vive la vie !”, a-t-il écrit sur son compte Twitter. Un message qui n’a pas été du goût du site d’information sur le dépistage Cancer Rose. “Ce n'est pas un "beau projet", c'est un projet dangereux, inutile, racoleur, désinformant les populations. Je ne comprends pas l'inertie du CSA. Vous faites n'importe quoi pour de l'audience. Le dépisage de la prostate n'est PLUS recommandé (Haute autorité de santé :”(sic), peut-on lire sur Twitter.

Ce à quoi l’animateur a répondu : “Vous rigolez j’espère dans cette série de tweets @_CancerRose... J’ai trop de copains morts pour ne pas avoir dépisté à temps un cancer de la prostate pour ne pas être d’accord du tout. Et je redis un immense bravo à cette émission #starsanu”. Mais la confrontation ne s’arrête pas là puisque le site Cancer Rose n’a pas hésité à répliquer : “Non, je ne rigole pas. La haute autorité de santé non plus. Vous ne voyez que le bout de la lorgnette, vos copains. En population mondiale le dépistage de la prostate n'a pas réduit le nombre de morts. Regardez les chiffres, c'est pas compliqué hein..”, “Dépister "à temps" ne veut rien dire. Un cancer tueur est intrinsèquement et d'emblée métastatique, même dépisté cela ne change pas la destinée de son hôte. Il faudrait juste que les propos dans ces émissions soient nuancés. Simplement une information équilibrée”, “Justement éviter les arguments "mon pote en est décédé donc....". Ce n'est ni scientifique ni correspondant à la réalité. Vous les hommes êtes les premières victimes de cette non information”.

Jean-Pierre Pernaut : “le dépistage m’a sauvé”

Finalement, Jean-Pierre Pernaut a fini par clore le débat avec ses deux tweets : “Quels dommages d’un dépistage ? Aucun. Simple analyse de sang et examen de 30 secondes. La HAS ne recommande c’est vrai, pas de dépistage systématique. Approche comptable et sans doute respectable. Mais avec ma petite expérience ce n’est pas mon avis : le dépistage m’a sauvé”, “Ca c’est sur ! Mais votre ton comminatoire ne me plait pas. HAS, CSA ???? Pour empêcher des témoignages ? Pour quoi au fait ? Quant à mon expérience, vous pouvez la mettre en doute. Mais moi je la connais. Allez ! Bon dimanche”.

 

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.