L'inoubliable interprète de "Où sont les femmes" décédé le 1er avril dernier à l'âge de 70 ans aurait succombé à une crise cardiaque selon les premiers éléments de l'autopsie. Après une crémation "dans l'intimité familiale" en Espagne, les cendres de Patrick Juvet seront rapatriées en Suisse.
Mort de Patrick Juvet : la cause de son décès révéléeREYNAUD/APS-Medias /Abacapressabacapress

La thèse du suicide est réfutée par l'autopsie. Après la mort brutale de Patrick Juvet le 1er avril dernier, des rumeurs avaient commencé à circuler. Retrouvé dans son appartement de Barcelone en Espagne, son agent Yann Ydoux avait pourtant assuré au Parisien qu'une autopsie allait avoir lieu mais que "sa mort semblait naturelle". "Je l’avais eu au téléphone il y a trois jours, je l’avais trouvé bien", précisait Yann Ydoux à l'AFP. Ce mercredi 7 avril, l'AFP, relayée notamment par La Voix du Nord, confirme que la mort de Patrick Juvet est naturelle et révèle que selon les premiers éléments de l’autopsie, le chanteur suisse aurait succombé à un arrêt cardiaque.

Cela vient corroborer les suppositionq de l'agent du chanteur qui déclarait ce mardi 6 avril à la Montagne que "ce n’est pas le Covid qui a tué Patrick (...)". "Je ne pense pas qu’il ait mis fin à ses jours, il a peut-être fait une crise cardiaque", supposait-il à juste titre. Yann Ydoux avait annoncé au moment de son décès que "Patrick avait encore pleins de projets, notamment un nouvel album en tant que compositeur". L'ancienne vedette du disco avait en effet des velléités artistiques puisqu'il avait enregistré ces dernières semaines une chanson inédite, de sa composition. Le titre sortira comme prévu, a indiqué Yann Ydoux, désigné exécuteur testamentaire par l'artiste. "Il s’ennuyait ces derniers temps. Deux jours avant au téléphone, il me disait sa détresse de ne pas faire de concert", confie son agent.

Une crémation en Espagne dans l'intimité

Selon l'AFP, près une crémation "dans l’intimité familiale" en Espagne, les cendres du chanteur seront rapatriées en Suisse dans les prochains jours. Comme il l'explique dans La Montagne, l'agent de Patrick Juvet rappelle qu'il était "tellement plus qu'un chanteur à minette ou le roi du disco". "Il était un super compositeur et l'un des meilleurs mélodistes", assure-t-il. "Des chansons comme 'Rêves immoraux' ou celles qu’il a fait avec Jean-Michel Jarre, ce sont des musiques extraordinaires. Le disco, je dirais presque que ça a tué le compositeur en lui", a notamment confié Dave à BFMTV. Pour son grand ami Jean-Michel Jarre, avec qui il avait collaboré dans les année 70, Patrick Juvet "aura marqué l'histoire de la pop française".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.