Les vacances de la famille de Jean-Pierre Pernaut en République dominicaine ont provoqué de nombreuses critiques d'internautes. Ils sont nombreux à avoir critiqué le luxe de cette escapade au soleil, alors que beaucoup de Français ne peuvent se le permettre en plein couvre-feu.
 Jean-Pierre Pernaut : ses vacances au soleil en plein couvre-feu suscitent la colère des internautesAFP

Après avoir dit adieu au JT de 13 heures le 18 décembre dernier, Jean-Pierre Pernaut s'est envolé vers les Caraïbes pour passer les fêtes de fin d'année en famille sous le soleil de la République dominicaine. Des vacances sous le soleil qui ont été partagées sur les réseaux sociaux par sa fille Lou et sa femme Nathalie Marquay. Elle a notamment publié une vidéo d'elle en train de caresser des chevaux, une autre où elle s'affiche bronzée et lunettes de soleil sur le nez et une photo d'une immense tarentule.

Outre les commentaires horrifiés des internautes sur la peur des araignées, certains en ont profité pour s'indigner sur les luxueuses vacances de la famille Pernaut alors que les Français sont sous couvre-feu. "Vous avez surtout les moyens de vous offrir des vacances. Pas pareil pour tout le monde", lui a notamment lancé une internaute. Une critique à laquelle Nathalie Marquay a pris le temps de répondre, comme le rapporte Gala. "Je compatis, désolée ", lui a rétorqué avec calme l'ancienne Miss France 1987.

"Pas trop de culpabilité ?"

"La République dominicaine avec ses super hôtels de luxe en bord de plage... Et les enfants quelques rues plus loin qui crèvent de faim. Pas trop de culpabilité ?", a également écrit un autre internaute. Les vacances luxueuses de la famille Pernaut ont du mal à passer auprès de certains. Alors que la femme de Jean-Pierre Pernaut expliquait qu'elle donnait de la nourriture à certains employés dont des "pains au chocolat" car ils "n'ont jamais goûté", une critique a à nouveau été assénée à l'ex-Miss.

"C’est le souci en République dominicaine. L’extrême pauvreté des employés qui côtoient les vacanciers . Nous aussi on donnait de la nourriture au personnel, je n’y retournerai pas pour cette raison, même si c’est très beau !", écrit sur Instagram une femme. "En République Dominicaine les salariés des grands hôtels n'ont qu un jour de repos par semaine ou toutes les 2 semaines, travaillent au moins 12h par jours et n'ont pas de vacances et gagnent moins de 100 euros par mois", assène un autre. Si beaucoup d'autre messages souhaitent de bonnes vacances à la famille Pernaut, la destination de ces luxueuses vacances semble agacer beaucoup de monde en pleine pandémie.

Des soldes de 30 % sur tout notre site pour l’achat de 2 articles ! Ne ratez pas l’occasion !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.