Ecouter l'article :

Invité sur le plateau De Jordan de Luxe sur "Non Stop People" ce 8 juin, le chanteur Jean-Luc Lahaye a présenté sa jeune compagne Paola avant de faire une déclaration très gênante sur son âge. Une polémique qui vient s'ajouter à ses scandales passés.

Jean-Luc Lahaye crée le malaise en présentant sa jeune compagne

Le 8 juin dernier, le chanteur Jean-Luc Lahaye était l'invité de l'émission Jordan De Luxe sur le plateau de Non Stop People au côté de sa compagne, une jeune femme du nom de Paola Aubin Winckler. Le couple, très complice à l'écran, s'est rencontré "par hasard"dans le quartier de Montmartre à Paris. Pour la jeune femme, vivre avec son compagnon est synonyme d'une "grande aventure, c’est super. On voyage, on fait du parachutisme, on n’arrête pas", a-t-elle affirmé.

D'ordinaire très discret sur sa vie sentimentale, l'artiste de 67 ans n'a pas hésité à se confier sur leur différence d'âge en affirmant : "Elle n'est pas jeune, je l'ai choisie à l'échographie", a-t-il ironisé. Après quoi sa petite-amie a rétorqué : "On n’en parle pas souvent, jamais même". L'interprète de Femme s'est par la suite justifié sur ses propos : "Pour tout le monde, la vie est ainsi faite pour les hommes. Les hommes ont toujours préféré être avec une compagne un peu plus jeune, en général. Principalement les artistes", a-t-il expliqué. Une scène pour le moins gênante qui s'est conclue par un baiser face caméra avant que le chanteur ne demande à Jordan De luxe : "Paola est jolie ? Elle rend bien à l'image ? Je pourrais avoir quelques photos de nous deux ?".

Jean-Luc Lahaye : ses déboires avec la justice

Si le chanteur semble avoir disparu des médias depuis plusieurs années, il n'en a pas toujours ainsi. En 2007, la star a fait la Une de la presse à cause de ses déboires avec la justice. Accusé d'atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans, il a été condamné à une amende de 10 000 euros par le tribunal correctionnel de Paris. 

En 2015, il est convoqué au tribunal de grande Instance de Paris pour corruption de mineure aggravée par l'utilisation d'un réseau de communication électronique pour une proposition sexuelle à une mineure de 15 ans ainsi que pour détention d'images pédopornographiques. Il est condamné à un an de prison avec sursis pour corruption de mineur de 15 ans et relaxé des chefs d'accusations de "proposition sexuelle à mineur de 15 ans" ainsi que "détention d'images pédopornographique de mineur de 15 ans".

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.