Ce 25 octobre 2020, Annie Girardot aurait fêté ses 89 ans. L'actrice de renom, qui s'est éteinte en 2011, souffrait depuis plusieurs années de la maladie d'Alzheimer. Planet vous propose (re)découvrir l'incroyable carrière de cette icône du cinéma.
Hommage à Annie Girardot : retour sur cette comédienne de renom qui souffrait d'Alzheimer AFP

Annie Girardot : une grande actrice des années 50

Annie Girardot : une grande actrice des années 50© AFP

Après une formation au Conservatoire nationale supérieur d'art dramatique en juillet 1954, Annie Girardot est engagée auprès de la Comédie-Français par le biais du dramaturge Jean Cocteau qui l'a repère et l'engage dans sa pièce La Machine à écrire. Alors que la Comédie-Française lui propose de devenir sociétaire, cette dernière refuse pour rester libre dans ses choix artistes et décide de démissionner en 1957.

A la fin des années 50, elle tourne d'abord dans quelques films en interprétant des rôles secondaires. On la retrouve dans Le rouge est mis au côté de Jean Gabin ainsi que dans Maigret tend un piège. Mais Annie Girardot est avant tout une femme de théâtre. Par la suite, elle retourne à ses premiers amours en acceptant de jouer dans la pièce Deux sur la balançoire de Jean Marais. Le succès est rapidement au rendez-vous si bien qu'elle se voit proposer des rôles plus importants au cinéma. Elle accepte de tourner dans Rocco et ses frères avec Alain Delon. Dans les années 60, elle reçoit plusieurs offres de grands réalisateurs donc Roger Vadim, Marcel Carné ou encore Gérard Oury avant que le cinéma ne se détourne d'elle progressivement.

"Je ne sais pas si j’ai manqué au cinéma français, mais à moi, le cinéma français m'a manqué follement"

Alors qu'elle envisage de mettre un terme à sa carrière d'actrice, Claude Lellouch lui propose un rôle de la femme d'Yves Montand dans le film Vivre pour vivre. Un rôle qui lui permet de renaître de ses cendres et lui apporte une grande notoriété auprès du public français. En 1971, elle joue dans le film franco-italien Mourir d'aimer qui connaît un immense succès avec près de six millions d'entrer en France. Six ans plus tard, elle reçoit le César de la meilleure actrice pour Docteur Françoise Gailland où elle joue le rôle d'un médecin qui lutte contre un cancer des poumons. 

Malheureusement, à partir des années 80, la carrière d'Annie Girard décline progressivement avant de retrouver le succès grâce à son rôle dans Les Misérables de Claude Lellouch. Pour son interprétation, elle reçoit le César de la meilleure actrice dans un second rôle. C'est avec une émotion non dissimulée que la star a récupéré son prix devant une assemblée émue : "Je ne sais pas si j’ai manqué au cinéma français, mais à moi, le cinéma français m'a manqué follement... éperdument... douloureusement. Et votre témoignage, votre amour me font penser que peut-être, je dis bien peut-être, je ne suis pas encore tout à fait morte".

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.