INTERVIEW. Depuis 1989, Gérard Depardieu est le propriétaire du château de Tigné dans le Maine-et-Loire. L'acteur y produit son propre vin et vend ses meilleurs crus à travers le monde. Pour Planet, François Collombet, journaliste expert en vin et cofondateur du site Dico du Vin, nous raconte l'histoire d'amitié derrière l'acquisition du domaine viticole par le monstre sacré du cinéma.
Gérard Depardieu : cette histoire d'amitié qui le lie au château de Tigné© Georges Bendrihem/AFPAFP

En juin dernier, Gérard Depardieu était sur le tournage de son dernier long-métrage intitulé Umami-no Tabi, réalisé par Slony Sow, près de Saumur (Maine-et-Loire). Dans ce film, l'acteur incarne un chef étoilé qui se fait quitter par sa compagne le jour où un critique culinaire lui remet sa troisième étoile. En mal d'inspiration, il part au Japon avec ses enfants et un vieil ami pour découvrir l'umami, connu pour être la cinquième saveur du palais. Au casting de ce film, on retrouve également Pierre Richard, Antoine Duléry, Sandrine Bonnaire, Zinedine Soualem et une pléiade d'acteurs japonais. Cependant, le tournage a connu une interruption mi-mars en raison de l'épidémie de Covid-19. Gérard Depardieu s'était alors confiné dans son château de Tigné, dans le Maine-et-Loire. Une propriété qui occupe une place particulière dans le coeur du monstre sacré du cinéma français.

Le château de Tigné, un endroit 'fantomatique" et "mangé par le lierre"

Le château de Tigné, un endroit 'fantomatique" et "mangé par le lierre"© Wikimedia/slovak.artist

Gérard Depardieu n'est pas seulement une star du grand écran, il est aussi réputé pour être un véritable passionné de vin. A la fin des années 1980, il s'est mis à beaucoup s'investir dans les vignobles. Au fil du temps, il devient propriétaire de nombreuses parcelles de vignes à travers l'Hexagone et le monde (Espagne, Italie, Moldavie, Algérie, Maroc, Argentine entre autres). En 1989, le comédien décide d'acquérir pour 10 millions de francs (1 524 490 euros) le château de Tigné, au cœur de l’Anjou. Situé entre Saumur et Angers, le château a la particularité d'être associé à un domaine viticole d'environ 100 hectares.

François Collombet, journaliste expert en vin et cofondateur du site Dico du vin, a eu l'occasion de visiter à plusieurs reprises le château du comédien au début des années 1990. L'auteur de Cépages et vins (aux éditions Dunod) se rappelle notamment d'un endroit "fantomatique" et "mangé par le lierre". "Le château était en ruine. Il était occupé par une très vieille dame et Gérard Depardieu l'a laissé vivre jusqu'à la fin. Il a aménagé dans les lieux après le décès de cette personne", nous-a-t-il confié. Ce château "typique tourangeau" du XVe siècle a été marqué par "des guerres de religion et de la révolution". Le bâtiment possède entre autres un donjon, une chapelle et d'immenses caves.

Depuis juin 2019, la chaîne YouTube SUB-TIL productions dévoile des extraits vidéo inédits de Gérard Depardieu dans son château de Tigné, datant du début des années 1990. Le comédien nous ouvre les portes de sa propriété et évoque sa passion pour le vin. Parmi les extraits disponibles en ligne, l'acteur nous fait la visite guidée de sa chapelle :

Le vignoble du château de Tigné est composé de différents cépages, notamment du grolleau, du chenin et du cabernet franc. Avec l'aide de l'ancien maire de Tigné et maître de chai Dominique Polleau, Gérard Depardieu a restructuré au fur et à mesure le vignoble de son domaine. "Il a arraché une grande partie des grolleaux pour y implanter davantage de cabernets francs et de chenins", explique François Collombet.

Gérard Depardieu apprécie le cabernet franc qui est un cépage cultivé principalement dans la Vallée de la Loire."C'est un cépage qui donne de la longueur au vin. C'est vrai que maintenant on est habitué à boire des vins jeunes. On ne boit plus les vins vieux parce qu'ils vieillissent moins bien. Alors que le cabernet franc vieillit très bien", a confié l'acteur à la chaîne France 24. Certaines scènes du court-métrage Grenouille d’hiver (2011) ont d’ailleurs été tournées dans son domaine viticole.

L'influence de son mentor et ami Jean Carmet

François Collombet nous raconte que Gérard Depardieu a acheté le château de Tigné de "façon symbolique" pour faire comme "certaines grandes stars américaines qui se sont mis à investir dans le vignoble en Californie". Mais la principale raison, c'est que le château de Tigné était l'un des repères préférés de son mentor et ami Jean Carmet. "C'est Jean Carmet qui a rencardé Gérard Depardieu sur le château de Tigné", affirme le cofondateur du Dico du Vin.

Dans les années 1980, les deux acteurs partageaient régulièrement l'affiche sur grand écran et se fréquentaient en dehors des plateaux de tournage. "Entre ces deux-là, c'est l'histoire d'un coup de foudre, d'une très grande amitié qui est née sur les tournages. Deux personnages qui aimaient la gaudriole et passer des nuits entières à déguster du vin". Originaire de Bourgueuil (Indre-et-Loire), Jean Carmet était un grand connaisseur de vin. Issu d’une famille de viticulteurs, il aurait fait naître chez Gérard Depardieu son désir de réaliser son propre vin.

Le magazine Terres de Vins indique que le château de Tigné produit annuellement jusqu'à 350 000 bouteilles, en rouges, blancs et rosés. A Saumur, à quelques kilomètres de son château, Gérard Depardieu s'est également lancé dans la production de vins effervescents. Avec l'aide de Patrice Monmousseau, PDG de la Maison Bouvet-Ladubay, le comédien a élaboré un brut, décliné en blanc et en rosé. La cuvée répond au nom de Taille Princesse, en hommage à sa grand-mère tailleuse de diamants.

En 1991, Jean Carmet avait fait part de son admiration pour le vin produit par Gérard Depardieu sur le plateau de Tout le monde en parle sur Antenne 2. "Il ne fait pas un vin d'un charme absolu. Ce n'est pas un vin fabriqué. Il fait un vin avec une véritable mâche qui vous laisse quelque chose dans la bouche. (...) Un vin poétique et vrai. On mord dans quelque chose dans la grappe. On mord dans le terroir", a confié Jean Carmet à l'animateur Thierry Ardisson.

Le 20 avril 1994, Jean Carmet décède des suites d'une brutale crise cardiaque à l'âge de 73 ans dans son domicile à Sèvres. Deux mois plus tard, la commune de Tigné choisit d'inaugurer une rue au nom de l'acteur lors de la fête des vins rosés, en présence de Gérard Depardieu. Cette fameuse rue longe le château de Tigné. "On sent qu'il était chez lui ici, comme moi maintenant j'essaye de me sentir chez moi", a déclaré Gérard Depardieu au JT de France 3 Pays de la Loire.

"C'est pas chez moi, chez moi c'est en Russie"

Gérard Depardieu ne s'est finalement jamais senti chez lui au château de Tigné et a confié aux caméras de Sept à Huit de vouloir vendre le domaine en octobre dernier. "C'est pas chez moi, chez moi c'est en Russie, je suis hors de France. Foutez-moi la paix j'ai pas envie de parler, là !", a-t-il déclaré dans des propos rapportés par France 3 Pays de la Loire lors de la reprise du tournage d'Umami-no Tabi à l'Abbaye Royale de Fontevraud. L’acteur préfère notamment résider dans le pavillon situé à l'entrée du château. "Il venait très rarement au château de Tigné. Il préférait aller chez Carmet", affirme François Collombet. "A l'époque, son ex-compagne, l'actrice Carole Bouquet, aimait venir dans ce petit pavillon. Sa fille [Julie] venait aussi s'installer là régulièrement". Carole Bouquet est également une grande amatrice de vin et propriétaire d'un domaine viticole sur l'île de Pantelleria au large de la Sicile, non loin des côtes tunisiennes. "Son vin est très coté", assure l'expert en vin.

Le château de Tigné est une propriété privée, il n'est donc pas ouvert à la visite. Cependant, les touristes peuvent accéder à l’entrée à un showroom élégamment décoré. On peut y déguster et acheter les vins du comédien dans cet espace. Une employée d'une agence de tourisme de la région nous confie que le château de Tigné était autrefois plus accessible au public, notamment lors de la fête des vins rosés. Suite à la polémique liée à son exil fiscal en Belgique et en Russie en 2012, le château de Tigné n'a plus rouvert ses portes afin de se protéger des "curieux, journalistes ou autres paparazzis". "C'est un tel grand acteur que peu importe les frasques qu'il ait pu commettre, il est toujours populaire et bien accueilli en France", conclut François Collombet.

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.