Maria Callas, surnommée la "Callas", s'est éteinte tragiquement le 16 septembre 1977. Malgré plusieurs drames survenus au fil de sa carrière, elle reste l'une des cantatrices incontournables de sa génération. Voix brisée, compagnon infidèle, décès mystérieux... Focus sur la vie agitée de Maria Callas.
Destin brisé de Maria Callas : retour sur la vie tragique de cette cantatrice qui a perdu sa voixAFP

Maria Callas : une cantatrice qui a fini par perdre sa voix

Maria Callas : une cantatrice qui a fini par perdre sa voix© AFP

Sophia Cecelia Kalos, connue sous le nom de Maria Callas, vient au monde le 2 décembre 1923 à New York dans une famille d'immigrés grecs. Grâce à sa voix soprano, Maria Callas commence sa carrière professionnelle à l'âge de 17 ans. Envoyée en Grèce, elle enchaîne les rôles à l'opéra, notamment dans des interprétations fantastiques.

Rapidement, Maria Callas devient l'une des cantatrices les plus appréciées du pays. "Ma mère me l’a bien fait comprendre. On m’a depuis toujours enfoncé dans le crâne que j’avais ce talent et que j’avais intérêt à ne pas le perdre ! (...) Vu la tournure des choses, bien sûr, je n’ai pas à me plaindre", avait-elle raconté. Malheureusement, sa mère Evangelia est accusée en 1945 d'avoir collaboré avec l'occupant lorsque la Grèce était encore sous l'emprise de l'Allemagne Nazie, de l'Italie fasciste et de la Bulgarie. Maria Callas est alors expulsée de l'opéra d'Athènes.

C'est finalement en Italie, à Vérone, en 1947 que Maria Callas rencontrera un succès encore plus grandissant. Elle devient l'une des vedettes de La Scala, un célèbre théâtre d'opéra italien. Débute pour elle, une véritable carrière de diva. Elle enchaîne les représentations autour du monde : États-Unis, Italie, France, poussant sa sublime voix à son maximum au lieu de se ménager. Malheureusement, tout abus à ses répercussions. Après une dizaine d'années sur scène, ses cordes vocales perdent de leur intensité jusqu'au jour fatidique où, sur scène, elle est incapable de chanter. Alors qu'en 1958 elle qu'elle donne une représentation devant le président de la République italienne à Rome, elle n'arrive plus à chanter. Lors de l'entracte, elle finit par s'enfuir par une porte dérobée, laissant l'assemblée présente dans un grand désarroi.

La descente aux enfers de Maria Callas

Cette mésaventure signe le début de sa descente aux enfers. Elle continue à donner quelques représentations, mais l'envie n'y est plus. Lors de son passage en France en 1960, elle déclarait à France Soir : "Cela fait vingt-trois ans que je chante. Mais, depuis quelques années, c'est devenu un véritable supplice. Je veux vivre comme n'importe quelle femme". Elle affirmera également à sa soeur : "Depuis que j’ai perdu ma voix, je veux mourir. Sans ma voix, qu’est-ce que je suis ? Rien".

Parallèlement à sa carrière de cantatrice en déclin, un autre drame se joue du côté de sa vie sentimentale.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.